Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rivière-du-Loup Une marée multicolore pour le 5e Défi Everest

Publié le 18 septembre 2017 à 09 h 16
Auteur :
Communiqué
Malgré les travaux, le Défi Everest présenté par Berger s’est déroulé encore une fois dans la bonne humeur, couvrant la côte St-Pierre d’un tapis roulant multicolore de marcheurs engagés du 15 au 17 septembre dernier. 

Dès vendredi, les 50 participants du Macadam Ultra ont illuminé la côte avec leur chandail jaune. Chacun s’était lancé son propre défi et tous ont réalisé de 70 à plus de 150 montées et descentes en 48h pour tout autant de kilomètres. Les 32 participants qui ont monté et descendu la côte plus de 100 fois se sont mérités une boucle commémorative, spécialement créée pour l’événement. 

C’est dimanche 17 septembre, que la marée humaine a envahi la côte avec 53 équipes rassemblant plus de 1 000 participants tous habillés de vert, couleur de notre commanditaire Sommet, Berger, depuis le début. Les départs échelonnés toutes les ½ heures ont permis un flot roulant de marcheurs de 2 à 85 ans, les plus jeunes avec leur chandail bleu des modules Yétis et École au Sommet, commandité par le Groupe Morneau. Cette palette a été complétée par les chandails jaunes des Macadam Ado, nouveau module qui a permis aux jeunes de 12 à 17 ans de faire « leur sommet », soit le plus grand nombre de montées en 8h. Soulignons leur dépassement puisqu’ils ont réalisé entre 25 et 30 montées et descentes dans le temps imparti.  Plus de 100 bénévoles ont œuvré sans relâche durant 48h pour assurer le succès de cette édition

Tous ces efforts ont également souligné l’implication des participants  dans leur milieu puisque chaque équipe marchait pour un organisme dédié à la jeunesse qui lui tenait à cœur provenant des quatre coins du Québec. Plus de 630 000 dollars ont ainsi été ramassés en 5 éditions.  90% des sommes vont aux organismes choisis par les équipes, le 10% restant permet à la Fondation Jeunesse de la Côte-Sud de perpétuer son action auprès des jeunes en prévention décrochage, délinquance et suicide. 2 équipes se sont méritées les Drapeaux du Sommet soit Les lièvres et les Tortues, pour la Maison familiale du KRTB, dans la catégorie 11 à 15 participants et Premier Tech, pour la Joujouthèque, dans la catégorie 8 à 10 participants. Pour ces équipes, 100% de l’argent est reversée à l’organisme choisi, une décision de la Fondation Jeunesse de la Côte-Sud, qui tient ainsi à remercier les participants pour leur implication exceptionnelle dans le milieu.  Comme le cite notre président Régis Malenfant : « Dans tout être humain il y a une région cruciale de l’âme qui incite à aller plus loin, plus haut, plus profondément à l’intérieur de soi pour découvrir le côté ensoleillé de la vie.  Être « touché au sommet » comme le dit la maxime du Défi Everest, c’est être du côté ensoleillé de la vie. C’est être fier de soi, être fier d’avoir participé à quelque chose de spécial. » 


En 2017, tous les frais de l’organisation du Défi ont été pris en charge à travers un financement innovant. Le comité organisateur tient à remercier les commanditaires des modules, Berger, Groupe Morneau, ses partenaires de la Cordée Info Dimanche , la Ville de Rivière-du-Loup et tous les partenaires de services qui ont rendu cet événement possible. Un merci spécial est adressé à monsieur Jean D’Amours et à madame Lucie Charlebois, ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie pour leur soutien. « Grace à la subvention spéciale de madame Charlebois, le Défi Everest peut aller plus avant pour se développer » cite le créateur Yvan L’Heureux.

Cette 5ième édition du Défi Everest est donc arrivée à sa conclusion mais est porteuse de promesses pour le futur. La première étape sera la remise des dons aux organismes le 10 octobre prochain avec le point de presse pour la prochaine édition. « Gravir la côte ne s’arrête pas après le Défi Everest ; c’est toute l’année que l’on peut se dépasser. » soulignait Régis Malenfant, que ce soit pour l’implication communautaire ou pour la forme physique. Il est d’ailleurs possible de comptabiliser tout au long de l’année les montées individuelles de la côte dans votre profil gratuit sur la page du Défi Everest www.defieverest.com, histoire d’être fin prêt pour 2018. 

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »