Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Newport Une première dans le domaine de la construction de bateau de pêche

Publié le 14 mai 2020 à 09 h 16
Auteur :
Communiqué
Conception navale FMP de Newport et la Première Nation Innue de Nutashkuan innovent en matière de construction de bateaux de pêche commerciale en dévoilant aujourd’hui la mise à l’eau du Pashtiennis; un bateau de pêche multi-espèces d’une longueur de 13,7 mètres, entièrement en aluminium et équipé de technologies visant à réduire l’émission de gaz à effet de serre.

La construction de ce nouveau type de bateau, qui a requis, de la conception jusqu’à la fabrication, la mobilisation d’une équipe dédiée de 15 personnes chez Conception navale FMP a pu être réalisée grâce à une étroite collaboration avec les membres du Conseil de la Première Nation Innue de Nutashkuan lequel prend possession aujourd’hui du premier bateau de pêche commerciale en aluminium conçu et fabriqué par un chantier naval en Gaspésie.

La construction de ce nouveau type de bateau de pêche commerciale a pu être réalisée grâce à l’appui financier du Secrétariat aux Affaires Autochtones et Pêches et Océans Canada.

Ce projet ouvre une fenêtre d’opportunité pour ce chantier naval de Newport qui s’est donné comme défi de construire des bateaux de pêche commerciale offrant à la fois solidité légèreté, durabilité et faible consommation d’énergie. Le groupe propulseur du bateau est équipé d’un module de gestion électronique lui permettant de réduire de 15 % à 25 % sa consommation de carburant selon les conditions de navigation.

C’est avec beaucoup fierté que M. Francis Parisé (fils), qui est cofondateur et codirecteur de Conception navale FMP, a dévoilé aujourd’hui la mise en service ce nouveau bateau de pêche. « Il est le reflet de notre philosophie d’entreprise qui se résume à construire des bateaux répondant au plus haut standard en matière de sécurité et de respect de l’environnement. Ce nouveau type de bateau contribuera au développement d’une pêche durable ».

M. Guy Vigneault, président régional pour la Côte-Nord du créneau d’excellence Ressources, Sciences et Technologies marines (RSTM) a tenu à souligner : « que les retombées économiques d’un tel projet est bénéfique pour l’ensemble des entreprises du Québec Maritime et salue l’initiative de Première Nation Innue de Nutashkuan de travailler en partenariat avec d’autres entreprises du créneau ».

M. Alain Grenier, directeur du créneau pour la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, se réjouit de la réussite de ce partenariat entre les différentes filières (capture et technologies marines) des différentes régions du Québec maritime. « Ce partenariat met de l’avant l’expertise de nos chantiers navals en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine et démontre l’ouverture de la filière capture à innover et à adopter des pratiques de développement durable en matière de pêche commerciale.

Dans un contexte, où la flotte des bateaux de pêche commerciale est vieillissante, il y a des opportunités d’affaires à saisir qui contribueront au développement économique de nos communautés maritimes. »

Les membres du créneau d’excellence Ressources, Sciences et Technologies marines tiennent à féliciter le Conseil de la Première Nation Innue de Nutashkuan et le chantier Conception navale FMP de Newport d’avoir fait preuve d’audace dans leur projet et d’avoir démontré que la collaboration entre des entreprises de filières différentes (capture et technologies marines) peut être génératrice de projets innovants. Promoteur de projets collaboratifs entre les entreprises et différentes organisations, le créneau encourage ses membres à proposer des projets porteurs pour l’ensemble du Québec maritime.

Le créneau d’excellence RSTM au Québec maritime

Rappelons que le créneau d’excellence Ressources, Sciences et Technologies marines, issu de la démarche ACCORD, est présent dans trois régions administratives, soit : le Bas-Saint- Laurent, la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et la Côte-Nord. Il se décline en quatre grandes filières : l’aquaculture, les biotechnologies marines, la capture et la transformation et les technologies marines.

cp_creneaurstm_13052020_photo-2q1f9.jpg
De gauche à droite, M. Alain Grenier, directeur du créneau d’excellence Ressources,
Sciences et Technologies marines pour la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine,
M. Francis Parisé (Fils), cofondateur et codirecteur de Conception navale FMP
et M. Denis Servant, contrôleur qualité pour la Première Nation Innue de Nutashkuan.



« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »