Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Wildcats 4 Océanic 3

Publié le 25 février 2019 à 08 h 55
Auteur :
Martin Ross

Wildcats 4 Océanic 3

 L’Océanic recevait Moncton dimanche et tentait se signer une 7e victoire de suite à domicile. Ellis faisait face à  Lavallée.

Fin de supériorité Moncton, Huntington sort du banc de pénalité et accepte la passe de Bowman avant de marquer partie supérieure, c’est 1-0. Lafrenière protège bien le disque et tente une échappée mais Lavallée fait l’arrêt. On se retrouve en fin de période, le tir de Seitz est bloqué, Anttalainen entre en contact avec Ellis que Pelletier bat sur le retour et crée l’égalité. 9 secondes plus tard Seitz contourne le but et tente une passe qui se retrouve dans le filet c’est 2 à 1.

Deuxième 20, après ce poteau de Lafrenière, Sylvestre reçoit une passe parfaite devant et chasse Ellis du match, 3-1 visiteurs et Bérubé relève le 92. Supériorité Nics, Lafrenière rejoint Zavgorodny qui réduit l’écart en marquant entre les jambière c’est 3 à 2. 33 secondes plus tard, Martineau passe à Salda qui crée l’égalité d’un tir anodin, retour case départ c’est maintenant 3 à 3. Bérubé garde son équipe dans le match en sortant la jambière sur Hudson. Après cette mise en échec sur Lafrenière, Huntington s’en donne à cœur joie sur Kavanov.

On se retrouve en 3e période Zavgorodny frappe le poteau tandis que Bérubé vole un but certain à McKenna. Le no 12 laissé sans protection se reprend en prolongation pour inscrire son 41e de la saison, Rimouski s’incline 4 à 3. 

 Serge Beausoleil, DG et Entraîneur-chef, Océanic de Rimouski-«Bérubé a été très solide, sans lui il n’y a pas de match. Sérieusement on a été très chanceux de ravir un point ce soir, les gars en troisième période ont dirigés 4 tirs au filet, je comprends qu’on a tué deux pénalités, mais il reste quand même 16 minutes de jeu. Quand ils jouent comme ça, ils ne respectent pas l’adversaire. Ce soir c’est ce qu’ils nous ont lancé puis, je ne suis vraiment pas content de la façon dont on a travaillé.»

Tristan Bérubé, 18 arrêt et 3e étoile du match, Océanic de Rimouski-«C’est mon travail d’arrêter les rondelles quand je suis dans le filet. Puis regarde, il faut juste que tu trouves un moyen de te mettre dans le match le plus tôt possible puis, je pense que ça a quand même bien été pour ça aujourd’hui, rentrer dans le filet en confiance puis, c’est ça, ça reste mon travail même si je suis entré dans le filet en milieu de 2e période.»

Vincent Martineau, 2 passes et 2, défenseur Océanic de Rimouski-«Je pense qu’en fin de match on n’a pas assez tiré au filet, on a peut-être essayé de se défendre plus que d’autres chose, mais c’est sur que Bérubé a fait une grosse job en fin de game puis je pense qu’il faut juste travailler plus fort.»

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »