Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Différents parcours académiques pour la diplomation

Publié le 19 novembre 2019 à 16 h 51
Auteur :
Martin Ross
Le Salon des services publics et communautaires destiné aux enfants ayant des besoins particuliers et à leurs parents s’est tenu dimanche à l’école Paul-Hubert de Rimouski. Cette 3e présentation de l’évènement a réuni plus d’une centaine d’intervenants de tous horizons.

-Gaétan Côté, conseiller d’orientation services éducatifs, Commission scolaire des Phares-« Les parents interpellent les ressources du milieu scolaire mais des ressources y en existe beaucoup dans le milieu communautaire ou de la santé pour les élèves qui ont des enjeux de l’ordre de la difficulté ou du handicap. Donc, ces services-là sont regroupés et ça permet aux intervenants, un, de se concerter, de se parler, de se réseauter et aux parents de voir ce qui existe pour répondre aux besoins de mon enfant.»

On estime à 20% le nombre d’élèves ayant des besoins particuliers. Il existe, aujourd’hui, différents parcours menant à une diplomation.

-Gaétan Côté, conseiller d’orientation services éducatifs, Commission scolaire des Phares-
« Depuis 2005 on parle de certifications qui sont nationales, qui se sont diversifiées et le ministère s’ajuste à la réalité de la situation actuelle. Par exemple, il y a quelques années, on a ajouté une passerelle pour des élèves qui avaient des difficultés plus importantes, qui peuvent maintenant avoir accès à la formation professionnelle, ce qui n’était pas le cas avant. Donc, on leur ouvre un bagage et un éventail de possibilités professionnelles avec la préparation qu’on leur a faite et maintenant, qu’est-ce qu’ils peuvent faire? Ça se diversifie de plus en plus. »


« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »