Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Baie-Comeau Mission accomplie en Belgique pour les experts du secteur des pêches des communautés innues de la Côte-Nord

Publié le 9 mai 2018 à 08 h 33
Auteur :
Communiqué
Sept représentants d’entreprises et organismes nord-côtiers du secteur des pêcheries ont participé à une mission axée sur l’innovation et le transfert technologique en Belgique, du 22 au 28 avril 2018.

La mission avait comme objectif de promouvoir l’innovation dans le domaine des pêcheries, de l’aquaculture et de la transformation du poisson et des fruits de mer, en plus d’évaluer le potentiel de nouveaux marchés en Europe. Les participants ont rencontré une multitude d’entreprises européennes et de partenaires potentiels afin de découvrir de nouveaux produits et les dernières technologies sur le marché ainsi que d’explorer les possibilités de maillages et de transferts technologiques.

Les participants provenant de l’Agence Mamu Innu Kaikusseth (AMIK), des Conseils des Premières Nations des Innus d’Essipit et de Pessamit, de l’ITUM UAPAN, du Conseil des Innus de Unamen Shipu, du Conseil des Montagnais de Natashquan et de la Société de développement économique Uashat ont eu l’occasion de participer au Seafood Expo Global et au Seafood Processing Global. Cet événement représente la plus grande foire au monde dans le secteur des poissons et fruits de mer regroupant plus de 28 000 professionnels de l’industrie en provenance de 150 pays.

En plus de la visite des quelques 2 000 exposants, incluant plusieurs dizaines d’équipementiers pour la transformation, la capture, l’aquaculture, etc., les participants ont profité d’un programme de rencontres et visites industrielles en Belgique organisé par Commerce international Côte-Nord (CICN). Les Nord-Côtiers ont ainsi eu l’occasion de rencontrer des experts de l’industrie de la pêche en Europe tout comme des fabricants d’équipements de transformation du poisson, de réfrigération et d’importation de produits de la mer vivants en provenance du Canada.

 « Les participants ont eu l’opportunité de découvrir les équipements européens d’avant-garde au niveau de la transformation des produits de la mer. Des rencontres avec des acteurs importants en Europe ont de plus permis d’acquérir des connaissances technologiques ainsi que de voir des modèles inspirants de développement concerté entre partenaires locaux. » d’affirmer Yanick Godbout, expert en commerce international chez CICN.

Le soutien financier du Ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation (MESI), par l’entremise du Créneau d'excellence Ressources, Sciences et Technologies marines de la Côte-Nord (RSTM), a permis la tenue de cette mission initiée par l’AMIK et organisée par Commerce international Côte-Nord.
cote_nord1-wnkd8.jpg

Rangée du bas, de gauche à droite:

M. Pierre Wapistan, Conseil des Montagnais de Natasquan ; Yanick Godbout, Commerce international Côte-Nord ;  Pieter Bouckaert, Isomasters

2e rangée: M. Majoric Pinette, Conseil de la Première Nation des Innus de Pessamit ; Mme Annie Gallant, AMIK ; M. Wim Polfliet, Isomasters

3e rangée: M. Pierre Léonard, Conseil de la Première Nation des Innus Essipit ; Mme Madeleine Uniam ; M. Alexis Lalo, Conseil des Innus de Unamen Shipu

Dernière rangée: M. Ken Rock, Société de développement économique Uashat  ;  M. Yan Tremblay, ITUM UAPAN.


À propos de Commerce international Côte-Nord

Commerce international Côte-Nord (CICN) est un organisme sans but lucratif dont le mandat est d’accompagner les PME de la région dans leur croissance, en favorisant l’augmentation des volumes d’exportation par la diversification de leurs marchés ainsi que le développement de leur potentiel à l’exportation. CICN fait partie du réseau des Organismes de promotion des exportations (ORPEX) et est financé par Développement économique Canada (DEC) et le MESI.

À propos de l’AMIK

L'Agence Mamu Innu Kaikusseth (AMIK) soutient les communautés innues dans le développement durable de l'industrie de la pêche. Les mots Mamu Innu Kaikusseht signifient « ensemble les pêcheurs autochtones » en innu-aimun (langue innue). Ils traduisent la fierté des Innus lorsqu’ils pratiquent leurs activités traditionnelles de pêche et soulignent l’importance de ces activités pour le maintien de la culture et le développement des communautés innues. Enfin, ils mettent en relief l’importance pour les Innus de travailler ensemble, en collaboration avec des partenaires de divers horizons.

À propos du créneau Ressources, Sciences et Technologies marines

À titre de réseau collaboratif, le créneau Ressources, Sciences et Technologies marines (RSTM) vise le développement, la création et le dynamisme des entreprises œuvrant dans les filières de la capture et transformation, de l’aquaculture, des technologies marines et des biotechnologies marines. Le créneau RSTM appuie ses membres dans la réalisation de projets innovants permettant au secteur d’être concurrentiel, tant à l’échelle nationale qu’internationale.

« Retour

Publicité

InternetUn amour d'épicerie - NRSMa boutique de jouets préféréeVenez nous rencontrerPour la liberté - NRSAux petits soinsMotel

Publicité

Venez nous visiterVoyez la différence - NRSHoteleauVotre bien-être, c'est notre raison d'être NRS

À votre avis ?

Quels moyens utilisez-vous pour vous protéger du soleil?






Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »