Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Plus de 8000 artefacts découverts à Saint-Simon.

Publié le 30 octobre 2019 à 16 h 47
Auteur :
Martin Ross
Suite à la découverte de vestiges sur le site du moulin de la chute Porc-Pic à Saint-Simon à l’automne 2017, l’École de fouilles archéologique de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) a procédé au premier inventaire archéologique de l’endroit au printemps 2018. Plus de 8000 artefacts ont été découverts.

-Manon Savard, professeure en géographie et archéologue, UQAR-«À partir d’un objet on tente de voir quel matériau et qu’est-ce que c’est. on va tenter de voir la provenance, d’où ça vient, pour reconstituer des réseaux économiques de l’époque. Ensuite on va regarder pour chacun des objets le statut social, économique. Est-ce que c’est un objet que tout le monde pouvait se procurer; utilisé par des hommes ou par des femmes, par des enfants? C’est un peu avec ce travail de détective-là qu’on arrive à reconstituer qui habitait sur le site.»

-Les objets et fragments récupérés datent du milieu du 18e siècle. Ils nous apprennent entre autres, la présence d’une femme et d’un meunier.

-Manon Savard, professeure en géographie et archéologue, UQAR-«Il y avait des pipes en terre cuite fine et ce qui est intéressant c’est qu’elles sont décorées, ce qui peut témoigner d’un certain statut social.

-Nicolas Beaudry, professeur d’histoire et d’archéologie, UQAR-«C’est un beau site de moulin. On a une très belle collection archéologique d’objets domestiques qui ouvre des perspectives intéressantes pour comprendre le travail des meuniers, comprendre qui ils sont, comment ils se projettent dans la société.»

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »