Publicité

eauVotre bien-être, c'est notre raison d'êtreMotel


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Bas-Saint-Laurent Prévenons la détresse psychologique chez les jeunes !

Publié le 4 avril 2018 à 10 h 24
Auteur :
Communiqué

La Fondation Jeunes en Tête visitera au cours des deux prochaines semaines les écoles de la région du Bas-Saint-Laurent, pour sensibiliser les jeunes à la dépression.  
 
La Fondation Jeunes en Tête sera au Bas-St-Laurent dès le 4 avril 2018, dans le cadre de la tournée annuelle des animateurs du programme Solidaires pour la santé mentale. La Fondation mobilisera ses ressources afin de rencontrer plus de 2 185 jeunes, et ce, jusqu’au 18 mai prochain. En effet, quatre animateurs iront à la rencontre des élèves du 3e, 4e et 5e secondaire, de leurs parents et du personnel scolaire pour les sensibiliser aux maladies mentales, et plus particulièrement, aux signes et aux symptômes de la dépression chez l’adolescent(e). La Fondation présentera son programme Solidaires pour la santé mentale dans 14 écoles de la région et ce, gratuitement. Depuis la création du programme Solidaires pour la santé mentale en 1998, la Fondation Jeunes en Tête a visité 33 écoles, offert 790 animations et sensibilisé plus de 37 193 jeunes et adultes dans le Bas-Saint-Laurent.
 

Prévenir, soutenir, permettre aux jeunes de s’épanouir.


Bien que la santé mentale occupe une place plus importante qu’auparavant dans les débats publics, les tabous et les préjugés face aux maladies mentales demeurent tenaces et le nombre de personnes atteintes augmente sans cesse. Selon les chiffres de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), on estime qu’entre 5 à 10 % des adolescents feront une dépression, une maladie qui se soigne bien, mais lorsque non traitée, peut engendrer des pensées suicidaires. L’OMS constate que la dépression touche de façon disproportionnée les adolescents et les jeunes adultes et rappelle que le suicide est la deuxième cause de mortalité chez les 15-29 ans.
 

La nécessité du programme SPLSM

Bien que la santé mentale occupe une place plus importante qu’auparavant dans les débats publics, les tabous et les préjugés face aux maladies mentales demeurent tenaces et le nombre de personnes atteintes augmente sans cesse. Selon les chiffres de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), on estime qu’entre 5 à 10 % des adolescents feront une dépression, une maladie qui se soigne bien, mais lorsque non traitée, peut engendrer des pensées suicidaires. L’OMS constate que la dépression touche de façon disproportionnée les adolescents et les jeunes adultes et rappelle que le suicide est la deuxième cause de mortalité chez les 15-29 ans.
 
 http://www.fondationjeunesentete.org/fr


« Retour

Publicité

Collaboration 2018

Publicité

Collaboration 2018

À votre avis ?

Achat de produits laitiers




Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »