Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Charlevoix l'impact des compressions dans les CPE

Publié le 10 mars 2016 à 10 h 56
Auteur :
CFTF

Jusqu’où devront aller les centres de la petite enfance pour encaisser des compressions de 120 M $? La question soulève des craintes au CPE Pignons sur rue à La Malbaie et Clermont, où les dépenses ont déjà été considérablement revues à la baisse.  Deux postes ont été touchés; une préposée à la cuisine qui faisait 15h/semaine et une directrice adjointe. 42 000 $ ont été coupés en 2015. Les heures de travail des cuisinières ont été réduites et les repas des petits modifiés.


Les impacts des compressions à venir préoccupent les parents surtout ceux d’enfants à besoins particuliers, qui  finissent par être touchés par ces restructurations. Par exemple, les éducatrices spécialisées ne sont maintenant plus présentes dans des groupes d’enfants.


Québec s’est engagé à verser une allocation de transition de 60 M $ aux CPE et garderies privées subventionnées.

Mais cette mesure est tout de même loin de rassurer les acteurs du milieu. La directrice Lorraine Lapointe pense qu’on coupe moins cette année, mais que l’an prochain il y aura encore récurrence dans les coupures.

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »