Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rivière-du-Loup la tique d'hiver: collaboration des chasseurs demandée

Publié le 22 octobre 2015 à 16 h 36
Auteur :
CFTF

La tique d’hiver de l’orignal est de plus en plus présente au Québec et le ministère de la Faune prend cette situation au sérieux.
Selon le ministère, 95% des orignaux sont touchés par la tique d’hiver. Depuis 2012, les biologistes tentent de suivre l’évolution de ce parasite. Cette année, ils demandent la collaboration des chasseurs. Stéphane Belley guide de chasse et détaillant dans Charlevoix, se réjouit que le ministère veuille finalement collaborer avec les chasseurs. Ceux-ci, rapportaient le problème depuis quelques années, mais le gouvernement faisait jusqu’ici la sourde oreille.


La population idéale pour limiter la propagation et garder une qualité de chasse est de 10 orignaux par 10 km2. En 2014, elle était supérieure à 11 et est appelée à croitre. L’augmentation des permis de chasse est considérée.


Le ministère tient à préciser que la tique d’hiver n’est pas vecteur de maladie pour l’humain ni pour l’orignal comparativement à la tique du chevreuil. Il n’y a donc aucun problème à consommer la viande des animaux infestés par ce parasite.

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »