Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rivière-du-Loup une météo parfaite pour un spectacle sans faille, sans faute et sans incident

Publié le 27 août 2019 à 11 h 50
Auteur :
Communiqué
C’est sous un ciel radieux offrant des conditions de vol absolument parfaites que les As de la voltige aérienne en on mit plein la vue aux amateurs d’aviation lors de la deuxième édition du Spectacle aérien de Rivière-du-Loup. Mettant en vedette l’équipe de démonstration aérienne officielle du Canada, les Snowbirds, qui n’avaient pas visité Rivière-du-Loup depuis près de 20 ans et cinq des meilleurs pilotes d’acrobatie aérienne au monde, l’événement a attiré près de 6 000 personnes et s’est déroulé sans faille, sans faute et sans incident.

De l'avis du directeur général du comité organisateur et gestionnaire de l'aéroport de Rivière-du-Loup, Martin Hivon, les conditions météo n’auraient pas pu être plus belles pour voler « Pour la pratique générale de vendredi la météo était exécrable et tous les pilotes ont dû travailler très fort dans des conditions météorologiques exigeantes, » raconte-t-il « mais samedi et dimanche la météo a été un cadeau du ciel. On s’est amusé comme des petits fous ! ». Tous les gens présents étaient unanimes : l’organisation comblait leurs attentes, le site était parfaitement aménagé et le spectacle majestueux.

Des organisateurs passionnés d’aviation

Fait rare dans l’industrie des spectacles aériens au Canada, le directeur général du spectacle aérien et son épouse, Edith Lévesque, qui agissait comme directrice des opérations au sol pour SARDL, performent aussi dans plusieurs autres spectacles aériens durant l’été. Ils savaient donc exactement ce que les pilotes avaient besoin et comment aménager le site pour que tous les spectateurs soient aux premières loges. Un aspect également particulier de l’édition 2019 de SARDL est que les 125 bénévoles impliqués dans l’organisation avaient presque tous un lien avec l’aviation, incluant plusieurs dizaines qui étaient de pilotes privés et commerciaux.

Un transport en navette presque sans attente et une sureté assurée par des chiens qui ont volé la vedette !


Tout comme en 2017, le transport des spectateurs en navette jusqu’au site s’est fait sans pépin. Nécessaire parce que Transport Canada exigeait que le chemin Fraserville et que la Sortie 496 soient entièrement dégagés en cas d’urgence, l’organisation des navettes s’est déroulée sans incident. Cédulé aux 5 minutes en matinée et aux 30 minutes durant le spectacle, le trajet du Parc industriel de Rivière-du-Loup ou du Centre commercial de Rivière-du-Loup vers le site de l’aéroport durait à peine 8 minutes.

À l’arrivée au site, tous les bagages étaient vérifiés par les chiens renifleurs de l’entreprise Services de Sécurité Spécialisés S3-K9 pour s’assurer qu’aucun sac ne contienne de matières dangereuses. Cette vérification, essentielle afin d’éliminer le plus possible tout risque d’étincelle sur un site rempli d’avions remplis d’essence a permis de détecter quelques sacs et une ou deux chaises sur lesquels il y avait effectivement des résidus d’explosifs, probablement parce qu’ils avaient été rangés, par exemple, près d’une arme de chasse.

Une 3e édition ?

Sur toutes les lèvres lors de la première édition en 2017 qui avait également connu un grand succès, plusieurs ont fait part de leur souhait que le Spectacle aérien de Rivière-du-Loup revienne en 2021. À cette question, posée par tous les journalistes, M. Hivon a répondu avec un grand sourire « On va commencer par finir celui-ci et ensuite on verra. Un spectacle aérien nécessite plus d’une année et demie d’organisation et ça prendra encore plusieurs jours pour démonter le site et s’assurer que tous les avions retournent chez eux de façon sécuritaire. Ensuite il faudra remettre le site de l’aéroport comme il l’était avant le spectacle afin d’accueillir les centaines d’avions qui visitent Rivière-du-Loup et les dizaines d’élèves qui étudient présentement à l’aéroport pour acquérir leur licence de pilote privé, commercial ou d’acrobatie. Lundi, première heure, il faut donc redevenir un aéroport et une école de pilotage 100 % opérationnels selon les exigences de Transport Canada. »



« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok