Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Boomerang 3 – Pionnières 2

Publié le 4 novembre 2019 à 14 h 16
Auteur :
Martin Ross

Boomerang 3 – Pionnières 2

Vaincues 3 à 2 la vieille par le Collège André-Laurendeau, les Pionnières de Rimouski tentaient de venger leur échec, dimanche dans le 2e match du programme double qui était présenté au Complexe Desjardins de Rimouski.

Enya Thibault faisait face à Laurie Asselin. Les Pionnières bénéficient d’un avantage numérique quand, Lasablonnière se fait barrer la route par Cousineau. Lasablonnière passe à Arsenault pour Dumesnil qui marque, c’est 1-0. De retour d’une blessure, Thibault se signale devant le filet rimouskois. Les Pionnières doublent leur avance en  deuxième quand, Dumesnil remet devant à Beaulieu qui récupère du patin avant de compléter avec son bâton, 2-0 Pionnières.  Rimouski se fait prendre sur une mise en jeu, Caillé pousse à Drapeau qui marque partie supérieure, c’est 2 à 1. 

Le Boomerang profite d’une supériorité en 3e. Le tir de Justine Desharnais se faufile dans la circulation derrière Thibault qui n’y pouvait rien, l’égalité est créée, c’est 2 à 2. Quelques minutes plus tard, les Pionnières ne lâchent pas et passent bien près de reprendre les devants. Avec seulement 2 minutes 2 à faire à la rencontre, la défensive rimouskoise cafouille en remettant le disque à Drapeau qui inscrit le but de la victoire, les femmes d’Hugues Lebel s’inclinent 3 à 2 devant les meneuses au classement général.

 Hugues Lebel, entraîneur-chef, Pionnières de Rimouski-«C’est une excellente partie, malheureusement on a perdu l’avance. Sensiblement le même match qu’hier. On a été un peu plus discipliné sur notre échec avant en zone neutre. La meilleure joueuse l’autre côté a pris le contrôle du match à partir de la 2e période puis, c’est sûr qu’elle a fait une grosse différence.» 

 Audrey-Ann Cyr, Capitaine, Pionnières de Rimouski-«C’est un match qui était rempli d’émotions, on menait 2 à 0 puis, on a fait des erreurs qui ont couté le match mais, en gros, c’est un bel effort d’équipe, on a tout donné. Il y a des erreurs qu’on aurait pu éviter pour gagner ce match-là.»

Après 10 mois d’absence, Enya Thibault a réalisé 43 arrêts devant le but des siennes. 

 Enya Thibault, 43 arrêts, Pionnières de Rimouski-«C’est un gros match, au début on rivalisait, bien sûr, mais après, la fatigue s’est emparée de nous, on jouait à effectif réduit, mais quand même, je suis contente de mes joueuses puis on a donné notre max quand même.»

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »