Publicité

MoteleauVotre bien-être, c'est notre raison d'être


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Braves 8 Shaler 7

Publié le 15 août 2018 à 15 h 45
Auteur :
Martin Ross
Ligue de baseball sénior du BSL, tirant de l’arrière 1-0 dans sa série demi-finale 4 de 7, le Shaker de Rimouski recevait les Braves du Témiscouata mardi au Complexe Guillaume Leblanc. Au Monticule  Jefferson Vargas faisait face à Patrick Ouellet.

Les visiteurs marquent dès la première manche. Une erreur du 2e but sur cette frappe de Félix Castonguay permet à Danny Paradis-Giroux de croiser le marbre, c’est 1-0.

Le Shaker réplique à son tour au bâton, ce coup sur de Maxime Lévesque envoie Pier-Luc Ouellet au Marbre c’est 1 à 1. Puis Kevin Roy y va d’une frappe en lieu sur, 2 à 1 Rimouski. Félix Castonguay produit le point égalisateur en 3e manche puis, Claude Bérubé frappe un ballon sacrifice pour permettre à son équipe de prendre les devants 3 à 2.

Les esprits s’échauffent en 3e manche quand Pier-Luc Ouellet frappe un triple et contourne les buts. Pendant que l’arbitre s’occupe d’un joueur les deux bancs se vident mais ça n’ira pas plus loin. Ouellet vient marquer sur une erreur du 2e but quelques minutes plus tard, c’est 3 à 3. Puis, L’entraîneur de Témiscouata se fait jeter dehors de la partie.

Rimouski prend les devants 4-3 en fin de 5e quand Nicolas Lepage croise le marbre sur une erreur de l’arrêt-court. Après deux retraits en 7e manche les Braves inscrivent 5 points dont 2 sur ce double de Maxime Hudon, c’est 8 à 4. Avec 2 coureurs sur les sentiers Kevin Roy redonne espoir au Shaker en frappant un triple, c’est 8 à 6.

Jérome Rousseau réduit l’écart à un point sur un optionnel, mais les Braves résistent et prennent les devants 2 à 0 dans la série grâce à un gain de 8 à 7.

André Dubé, entraineur adjoint, Braves Batitech du Témiscouata-«Les gars qui ont répondu ce sont des recrues. C’est des joueurs qui étaient sur notre banc à l’autre match puis à la fin de la saison et puis à la fin du match ils ont très bien réagi puis c’est ça qui a fait la différence, après deux retraits.»

Félix Castonguay, victoire préservée au monticule, Braves Batitech du Témiscouata- «Il ne faut jamais les prendre pour battu Rimouski. Ils sont tannants au bâton, c’est des gars qui sont disciplinés puis, ils ont des bons frappeurs aussi ça fait qu’il faut toujours faire attention  quand je vais sur la butte mais j’aime toujours ça lancer dans les moments importants.» 

Kevin Roy, 3 points produits, Shaker de Rimouski-«On a travaillé fort tout au long de la game, c’est plate qu’il nous restait juste un retrait à aller chercher puis on aurait pu aller chercher la game mais c’est ça le baseball, il n’y a pas de cadran comme au hockey. Mais la beauté de la chose c’est que c’est un 4 de 7.»

Pier-Luc Ouellet, Joueur et entraîneur-chef, Shaker de Rimouski-«On y a cru jusqu’au bout puis nous autres c’est ça notre mentalité, c’est jusqu’au bout puis si il y a une erreur qui se fait, bien on pense au prochain lancer, ce n’est pas le temps de s’apitoyer sur son sort non plus. On se retrousse les manches puis on repart pour Témis vendredi.»



« Retour

À votre avis ?

Vous ferez-vous vacciner contre la grippe?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »