Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski François Beauchemin poursuit son rêve

Publié le 1 mars 2017 à 16 h 29
Auteur :
Martin Ross

Échangé le 6 janvier des Foreurs de Val-D’Or aux Islanders de Charlottetown, le rimouskois François Beauchemin croit fermement qu’il pourrait mettre la main sur la deuxième Coupe du Président de sa carrière junior avec sa nouvelle formation.

François Beauchemin, attaquant, Islanders de Charlottetown- «De pouvoir vivre l’expérience que j’ai vécu ici à Rimouski, puis d’avoir une autre coupe, c’est sur que c’est toujours plaisant puis quand j’ai été échangé, j’ai sauté sur l’opportunité puis je suis très content d’être à Charlottetown présentement là.-»

Il voit beaucoup de similitudes entre l’édition 2014-2015 de l’Océanic et celle des Islanders cette année.

François Beauchemin, attaquant, Islanders de Charlottetown- «Sérieusement quand je suis rentré dans la chambre à Charlottetown, c’est la première chose que j’ai remarqué là, c’est la maturité puis il y avait beaucoup de gars de 19 ans, 20 ans puis c’est le même feeling que j’ai eu quand je suis rentré dans la chambre.»

Au 4e rang des meilleurs pointeurs du Circuit Courteau avec 39 buts et 44 passes pour 83 points en date du premier mars, Beauchemin écarquille les yeux de recruteurs de plusieurs formations de la LNH. Ces derniers ont contacté Serge Beausoleil à son sujet.

Serge Beausoleil, DG et Entraîneur-chef, Océanic de Rimouski-«C’est un gars qui a gagné la coupe avec nous autres, il jouait sur le premier trio avec Clapperton puis Gauthier. C’est un gars qui a éclos offensivement à Val-D’Or, Mario a fait un très beau boulot. Moi j’ai des recruteurs qui m’appellent pour lui en ce moment puis on a que de bons mots parce que c’est un gars qui est passionné de hockey, qu’on a adoré ici puis qui a réussi à éclore offensivement.»-  

François Beauchemin, attaquant, Islanders de Charlottetown- J’ai toujours dit que des gars pouvaient se développer plus tard, comme on a toujours vu Loiseau à 19 ans, à 20 ans qui a explosé donc, j’ai toujours su que je pouvais le faire. J’ai juste eu ma chance à Val-D’Or puis j’en ai profité là.- »


« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »