Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski L’Océanic s’incline 3 à 1 face aux Remparts

Publié le 19 août 2019 à 13 h 59
Auteur :
Martin Ross

L’Océanic s’incline 3 à 1 face aux Remparts

 L’Océanic recevait les Remparts de Québec dimanche au Colisée Financière Sun Life de Rimouski. Devant le filet pour débuter la rencontre, le rimouskois Raphaël Audet faisait face à Emerick Despatie. Les locaux débutent bien le match, Michael Boulay remet à Luka Verreault qui bat le cerbère adverse d’un bon tir côté mitaine, c’est 1-0.

 Ce but semble fouetter les hommes de Patrick Roy, Aleksei Sergeev s’amène seul mais Audet résiste. Ce dernier multiplie les arrêts devant la cage des siens. Ses coéquipiers ne lancent qu’à quatre reprises sur Despatie, pendant qu’il réalise 19 arrêts seulement au premier 20. Raphaël Audet reprend là où il avait laissé en deuxième période face à Yu Sato. Il ne cède que sur le 22e tir des visiteurs alors que Nathan Gaucher réussit à marquer c’est 1 à 1.

Jonathan Labrie relève Audet à mi-match pour les rimouskois tandis que Thomas Boucher remplace Despatie du côté de Québec. Le Matanais Charle Truchon teste la solidité de Labrie, tout comme William Chabot au 3e 20. Bédard rejoint Plouffe-Dubé devant qui donne l’avance aux siens, c’est 2 à 1. Yu Sato complète la manœuvre de Audette quelques instants plus tard, 3 à 1 Remparts. Malgré quelques belles percées en fin de match pour l’Océanic, ce sera la marque finale, Québec a dominé Rimouski 42-15 au chapitre des tirs au but.

Patrick Roy, DG et Entraîneur chef, Remparts de Québec-«On avait dit au début qu’on pensait avoir un camp relevé puis c’est un peu comme on a eu comme match simulé à tous les soirs.»

Charle Truchon, défenseur, Remparts de Québec-«En début de match on amenait beaucoup de tirs au but puis ça ne voulait comme pas rentrer mais je pense qu’en deuxième puis en troisième on a continué à appliquer le plan de match  puis finalement ça a fini par rentrer.» 

 Serge Beausoleil, DG et Entraîneur-chef, Océanic de Rimouski-«On a 21 gars qui ont pratiquement jamais donné de coup de patins dans le circuit et puis, de très belles choses dans ce match-là, entre autres de nos deux gardiens de but. L’objectif c’était de donner une expérience à nos recrues puis, l’objectif est atteint.»

Raphaël Audet, gardien 22 arrêts, Océanic de Rimouski-«Les matches de ce genre ce sont mes préférés, c’est vraiment l’fun, c’est mieux qu’un match avec cinq tirs ou quelque chose de même, pas le temps de réfléchir puis c’est l’fun»

Luka Verreault, 1 but, Océanic de Rimouski-«Je me suis bien préparé cet été donc, je pense que c’est un peu le résultat du travail ça fait que c’est sur que j’étais content après le but mais, ça aurait encore plus incroyable de gagner une première partie comme ça.»

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok