Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Le match des toutous.

Publié le 27 novembre 2017 à 14 h 35
Auteur :
Martin Ross


L’Océanic recevait Blainville-Boisbriand dimanche pour le traditionnel match des Toutous.

 Francis Leclerc faisait face à Jimmy Lemay. Les visiteurs ouvrent la marque, le tir de Paquet-Bisson est non maitrisé, Teasdale subtilise le disque devant c’est 1-0. 52 secondes plus tard, Stewart envoie la rondelle devant, Dove-McFalls laisse à Lafrenière qui ne rate pas sa chance. 3678 toutous sont lancés sur la patinoire et seront remis aux familles les plus démunies de la région à l’approche du temps des fêtes.

 Deuxième 20, Trépanier est frappé par Anglehart en sortie de zone, Éthier récupère et bat Lemay entre les jambières, 2-1 Armada. Charles-Edouard D’astous feinte un tir et se donne un angle avant de loger le disque dans la partie supérieure, c’est 2 à 2.

On se retrouve en troisième période, Lafrenière ouvre la machine.  Seul avec Leclerc, il marque sur son retour, 3 à 2 Rimouski. Le no 11 inscrit un premier tour du chapeau en carrière lorsqu’il complète la manœuvre de Mikhnin et McFalls quelques minutes plus tard. Les partisans se lèvent d’un trait pour ovationner le jeune homme qui vient d’avoir 16 ans, c’est 4 à 2. Blainville-Boisbriand réduit l’écart à 4-3 en supériorité quand Éthier dégaine sur réception.

Dennis Mikhnin profite d’un bâton brisé pour s’amener à deux contre un, alors qu’il n’y a plus de gardien, il remet à Lafrenière qui inscrit son quatrième but du match. L’Océanic gagne 5 à 3 face aux détenteurs du premier rang au classement général. 

 Serge Beausoleil, DG et Entraîneur-chef, Océanic de Rimouski- «Quand on joue avec seulement 9 attaquants puis seulement deux 20 ans, pas de 19 ans dans l’alignement à l’attaque pratiquement, sauf L-P Denis, je te dirais que ce soir j’ai été impressionné par la performance des gars puis la performance d’équipe de tout le monde. Écoute, les gars étaient bouche bée sur le banc là. Après le quatrième but là, il y avait tellement de bruit, les arbitres sifflaient, on ne les entendait pas, les jeunes étaient sur le banc puis étaient émerveillés par cet appui là de nos supporteurs.»

Alexis Lafrenière, 4 buts, Océanic de Rimouski- «C’était fou là je pense que tout le monde était debout puis le bruit que ça faisait sur la glace, je n’entendais personne d’autre que ça, c’était malade là. C’est sur que c’est vraiment un feeling incroyable je pense de marquer des buts comme ça mais, avec les joueurs avec qui je joue, c’est sur qu’ils m’aident beaucoup, ils m’ont aidé tout au long de la game puis, je pense que c’est vraiment eux qui ont le crédit là.» 

 Samuel Dove-McFalls, 3 passes, Océanic de Rimouski- «C’était bruyant, j’avais de la misère à réfléchir tellement que c’était bruyant puis, tu sais, c’est l’fun, ça nous encourage puis ça nous donne un boost d’énergie pour la fin de la game.»


« Retour

Publicité

Internet

Publicité

Notre missionThérapie de vieHotelUn amour d'épicerie - NRSVotre clinique du centre-villeMa boutique de jouets préférées - NRSVoyez la différence - NRS

À votre avis ?

Quel est votre budget cadeaux de noël?





Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »