Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Les Pionnières débutent leur saison à domicile

Publié le 18 septembre 2017 à 15 h 34
Auteur :
Martin Ross
Hockey collégial féminin, vaincues la vieille 3 à 2 en tirs de barrage, les Pionnières du Cégep de Rimouski pouvaient se reprendre dimanche dans le deuxième match du programme double les opposant aux Couguars de Lennoxville, équipe invaincue en trois rencontres cette saison.

Devant le filet, Noémie Côté faisait face à Caroline Guindon. Rimouski profite d’un avantage numérique en début de rencontre quand Théorêt barre la route à Letendre. Cette dernière remet à Allyson D’Astous qui lance, Alexas Lortie se fait voler sur le retour, Letendre tente sa chance mais c’est Amélie Bonneau qui capitalise, les femmes d’Hugues Lebel mènent 1 à 0. On se retrouve en fin d’engagement, Letendre est chassée pour cette mise en échec illégale, supériorité Couguars Alexane Rhéaume contourne la défensive avant de servir une passe parfaite à Aude Massé qui ne rate pas pareille chance c’est 1 à 1.

Mélyna Letendre joue de malchance au deuxième 20 quand sont tir des poignets frappe le poteau de plein fouet. Avec un peu plus de 5 minutes à faire à la période, les Pionnières cafouillent dans leur territoire. Thibault rejoint Massé laissé seule devant qui marque son deuxième but de la rencontre d’un revers dans le haut du filet, c’est 2 à 1 Lennoxville. Les Pionnières ne lâchent pas et ratent quelques chances de marquer par la suite;  dont celle-ci de Levasseur qui se fait voler par la mailloche de Guindon. Malgré les efforts répétés les rimouskoises s’inclinent 2 à 1 mais ont tout de même récolté un point au classement durant le week-end.

Hugues Lebel, Entraîneur-chef, Pionnières de Rimouski- «Bien on a eu une très bonne première période. Je ne dirais pas un relâchement en deuxième, mais elles sont sorties affamées de l’autre côté donc, elles ont pris avantage de cette période là, ça nous a mis un petit peu sur le reculons. Puis en troisième, quand même bien partagée. On a eu des bonnes chances de marquer, eux en restant loin mais en prenant quand même des lancers, c’est sur que ça vient fatiguant de revenir puis, de revenir. La nervosité s’est installée un petit peu, ce qui fait qu’on des séquences qu’on pensait que c’était des jeux simples mais ça s’est révélé être des jeux difficiles finalement.»

Allyson D’Astous, capitaine, Pionnières de Rimouski-«On a travaillé fort mais tu sais, on a manqué nos chances, il n’en manquait pas gros pour gagner ce match là puis, je pense qu’on n’a pas été chanceuses autant que l’autre équipe là.»

Justine Blouin, attaquante, Pionnières de Rimouski- «C’est sur que c’était pas mal serré, ça s’est joué sur des petits détails puis ça a donné que ça a tombé pour l’autre bord mais on va se reprendre au prochain match.»

« Retour

Publicité

Internet

Publicité

Un amour d'épicerie - NRSHotelMa boutique de jouets préférées - NRSThérapie de vieVoyez la différence - NRSVotre clinique du centre-villeNotre mission

À votre avis ?

Quel est votre budget cadeaux de noël?





Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »