Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Match no 4 : Huskies 6 -Océanic 3

Publié le 25 avril 2019 à 14 h 44
Auteur :
Martin Ross
L’Océanic tentait d’éviter l’élimination contre les Huskies mercredi à Rimouski. Tristan Bérubé faisait face à Samuel Harvey. Les visiteurs ouvrent la marque quand le tir de Jacob Neveu se faufile dans la circulation c’est 1-0.

Puis, Joly sert une mise en échec à Dobson, Lafrenière récupère et tente sa chance, Mackinnon crée l’égalité sur le retour. 44 secondes plus tard, Huntington gagne son combat le long de la rampe contre Dobson, il perd le disque mais Lafrenière s’en empare et donne l’avance aux siens, 2-1 Nics; il n’en fallait pas plus pour partir la vague.

Rouyn met de la pression, le tir de Hreorcak est bloqué devant mais Marleau redonne au no 19 qui ne rate pas, c’est 2 à 2. Deuxième 20, Martineau passe à Durocher qui fait dévier derrière Harvey, l’Océanic mène 3 à 2. Durocher oublie de jouer l’homme, ce qui provoque un trois contre 1, Bibeau opte pour le tir et bat Bérubé, 3 à 3 retour case départ. Rimouski bénéficie d‘une supériorité en fin de deuxième mais D’Astous se fait prendre pour coup de bâton.

Teasdale donne l’avance au  siens à 4 contre 4 après seulement 20 secondes de jeu en troisième, tandis que Bibeau complète la manœuvre de Beaucage en avantage numérique 1 minute 33 plus tard. L’Océanic s’incline 6 à 3 et est éliminé en quatre parties par l’équipe no 1 au pays.

-Serge Beausoleil, DG et Entraîneur-chef, Océanic de Rimouski-«Quand le match a été sur la barre, ils ont réussi à trouver le moyen d’aller chercher les gros buts en début de troisième période. Le 4 contre 4, le but en tout début de période puis, le but en avantage numérique nous a mis le match hors de portée.»

-Charle-Edouard D’Astous, Olivier Garneau et Jimmy Huntington ont terminé leur parcours junior.

-Jimmy Huntington, joueur de 20 ans, Océanic de Rimouski-«Ici c’est quelque chose, c’est l’équipe de toute une région, tout le monde est uni, on a été ensemble du début à la fin que ce soit aujourd’hui à 6-3, on était là. Mais tu sais, on ne se mentira pas, un 3-0 c’est difficile à remonter mais, on y a cru jusqu’à la fin.»

-Olivier Garneau, joueur de 20 ans, Océanic de Rimouski-«C’est un peu difficile pour le moral, oui mais, en même temps ce n’est pas pour rien qu’ils sont premiers au Canada. Dès qu’on faisait des erreurs, ça nous coutait cher.»

-Charle-Edouard D’Astous, joueur de 20 ans, Océanic de Rimouski-«Si tu m’avais dit que ça allait passer autant vite que ça, je ne t’aurais peut-être pas cru, je me souviens encore, je me suis fait repêcher puis, Éric est venu me donner une poignée de main puis, bienvenue dans l’Océanic. Puis aujourd’hui c’est terminé, quatre très belles années. Je ne peux pas demander mieux.»

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »