Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Océanic 3 Cataractes 2

Publié le 30 janvier 2019 à 16 h 12
Auteur :
Martin Ross
L'Océanic tentait de signer une 7e victoire de suite mardi à Rimouski. Les adversaires pour l'occasion étaient les Cataractes de Shawinigan. 

Avec 35 secondes à faire en première, les visiteurs s’amènent à trois contre un. Nussbaumer tente de déjouer Ellis, sauvé par D'Astous qui joue de malchance en voulant  dégager, c'est 1-0.

Deuxième 20, supériorité Nics, D'Astous repère Garneau qui marque dans le haut du filet, l'égalité est créée. Quelques minutes plus tard Cormier gagne la mise en jeu pour Robidoux, à Martin qui loge le disque dans la partie supérieure du filet, 2-1 Shawinigan. Rimouski profite d'un autre avantage numérique pour recréer l'égalité. Le tir d'Huntington rate le but,  Lafrenière reprend et sert une passe savante à Garneau qui enfile son 29e  de la saison, retour à la case départ c'est 2 à 2.  L'indiscipline fait mal aux Cataractes qui doivent se défendre à 5 contre 3. Gagnon remet à Zavgorodniy qui patiente et donne le disque à Lafrenière qui bat Coulombe entre les jambières, l'Océanic mène 3 à 2. Avec 1 minute 29 à faire à la période, les visiteurs croient bien avoir créé l'égalité. La reprise montre qu'il y avait hors jeu, le but est refusé.
hors_jeu-vtwr9.jpg
L'indiscipline se transporte de l'autre côté au dernier tiers temps mais Colten Ellis multiplie les arrêts pour procurer la victoire aux siens, les hommes de Serge Beausoleil gagnent 3 à 2.

Les unités spéciales ont fait la différence dans ce match. Rimouski a inscrit 3 buts en 5 avantages numériques tandis que les Cataractes n’ont pas réussi à marquer en 8 supériorités.

-Serge Beausoleil, DG et Entraîneur-chef, Océanic de Rimouski-«Quand on donne 5 minutes à trois contre cinq, c’est carrément inadmissible, on ne se le cachera pas. Je ne défendrai pas personne ce soir, pour moi, ce sont des pénalités qui étaient méritées, on avait deux arbitres d’expérience, des mauvaises pénalités qu’on a prises, puis, on avait le culot de les argumenter en plus. Colten ce soir nous a sauvé la mise et plus d’une fois.»

-Colten Ellis, 31 arrêts, Océanic de Rimouski-«C’était un bon match, les pénalités ont créé quelque problèmes à la fin mais en résumé, ça a donné un bon spectacle. Notre désavantage numérique fonctionne bien et  spécialement ce soir il a fait du bon travail, il a été magique.»

-Olivier Garneau, deux buts, Océanic de Rimouski-«Ça a été une bataille d’unité spéciale aujourd’hui puis, on l’a remporté.  Je ne pense pas que c’est la façon qu’on voulait jouer en troisième période, surtout à ce temps-ci de l’année mais notre désavantage numérique a fait le travail puis, en deuxième période, on a eu des opportunités en avantage numérique, on a juste capitalisé.»
-30-



« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »