Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Océanic DRakkar : Honneurs partagés

Publié le 13 mars 2017 à 16 h 52
Auteur :
Martin Ross

L’adage les programmes doubles sont faits pour être divisés a pris tout son sens  le week-end dernier au Colisée Financière Sun Life de Rimouski alors que l’Océanic et le Drakkar se sont partagés les honneurs des deux rencontres.

Tirant de l’arrière 2 à 0, sur des buts de Gabriel Fortier et Noah Corson, les hommes de Serge Beausoleil ont effectué une belle remontée vendredi en inscrivant quatre buts sans riposte, dont celui de Daniel Hardie qui a permis à Tyler Boland d’inscrire son 100e point de la saison. Dylan Montcalm, Emanuel Aucoin et Carson MacKinnon ont aussi secoué les cordages pour les rimouskois, dans un match où l’intensité était facilement palpable chez les deux équipes qui ne voulaient pas s’en laisser imposer. L’Océanic a signé un gain de 4 à 2.

Samedi, les hommes de Martin Bernard ont pris une avance de 3 à 0 grâce aux filets inscrits par Gabriel Fortier, Xavier Bouchard et Simon Chevrier. Tyler Boland avec son 46e de saison sur une superbe passe de Montcalm en fin de deuxième période et Emmanuel Aucoin aidé de Nicolas Blachman ont redonné espoir aux 3821 spectateurs présents. Mais la recrue Gabriel Fortier a inscrit son deuxième but de la rencontre, son 11e en seulement 24 matches dans le circuit Courteau pour procurer une victoire de 4 à 2 aux siens.

Cette dernière, une première en six affrontements entre les deux équipes, assure pratiquement une place au Drakkar en séries éliminatoires. Baie-Comeau occupe le 12e rang de la LHJMQ avec 60 points et deux parties à jouer. Du côté de l’Océanic, il faudra rebondir face à Québec vendredi. Rimouski occupe la 16e position avec 57 points, le même total que Val-D’Or et Halifax qui ont un match de plus à disputer.

Martin Bernard, entraîneur-chef, Drakkar de Baie-Comeau- «C’est un gros match, on savait que le programme double ici était important, c’était quasiment inacceptable de partir avec deux défaites donc, je suis content comment les gars ont réagi aujourd’hui. Hier on a joué un match un petit peu moins sur notre identité d’équipe. Aujourd’hui on est revenu fort, on a bien fait les choses puis je pense que tout le monde a contribué.-»

Serge Beausoleil, DG et Entraîneur-chef, Océanic de Rimouski- «Dans notre préparation de match ce matin on avait vraiment averti les gars que c’est très difficile de gagner un double et puis on savait que le Drakkar rebondirait, qu’il faudrait travailler beaucoup plus fort cet après-midi pour gagner ce match là, on a commencé, on était deuxième sur la rondelle.- »

Emanuel Aucoin, deux buts et une passe en deux matches, Océanic de Rimouski- «C’est certain que ça fait du bien de trouver le fond du filet, ça faisait quand même longtemps que j’attendais, j’ai tout le temps été considéré comme un joueur de playoff puis un joueur de séries. Ça devient de plus en plus important, puis je pense que je vais monter mon niveau dans les prochains matches là.»

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok