Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Océanic-Remparts qui occupera le 1er rang?

Publié le 10 novembre 2017 à 15 h 40
Auteur :
Martin Ross
L’Océanic recevait les Remparts de Québec jeudi à Rimouski dans un match qui avait comme enjeu le premier rang du circuit. Colten Ellis faisait face à Dereck Baribeau.

Gagné frappe Dove-McFalls par derrière, il n’en fallait pas plus pour que les esprits s’échauffent et Chase Stewart décide de s’en mêler, avantage numérique Océanic. Yannick Bertrand lance une rondelle sautillante reprise par Zavgorodny, le no 15 insiste et marque sur son deuxième retour, 1-0 Océanic. Puis, Bertrand est chassé pour double échec, supériorité visiteurs. Kurashev passe à Huntley qui récupère du patin et remet à Kirwan qui décoche un boulet, c’est 1 à 1. Avec 28 secondes à faire à la période, le tir de Dunn est dévié partie supérieure par Kirwan, 2-1 Québec.

Rimouski profite d’une autre supériorité au 2e 20. Le tir de Stewart est dévié par Bertrand, c’est 2 à 2. Regardez bien Dmitry Zavgorodny, il déborde Virtue avant de battre Baribeau dans le haut du filet, 3-2 Rimouski. 12 secondes plus tard Kirwan complète son tour du chapeau et crée l’égalité avec l’aide de Gentile.

Les visiteurs profitent de leurs chances de marquer, Côté hérite d’une cage ouverte pour donner l’avance aux siens, c’est 4 à 3. Deux minutes plus tard Matthew Boucher fait dévier le tir d’Huntley derrière Ellis, c’est 5 à 3 et Lemay s’amène en relève devant le filet.

Le voyage en Abitibi semble avoir laissé des séquelles dans le camp rimouskois qui ne parvient pas à réduire l’écart. Les hommes de Philippe Boucher ajoutent un autre filet en fin de rencontre et conservent le premier rang grâce à un gain de 6 à 3.

Philippe Boucher, DG et Entraîneur-chef, Remparts de Québec- « Revenir d’un long voyage comme ils ont fait en Abitibi, quatre matches en cinq jours, c’est pas facile. Je pense qu’on en a peut-être profité un petit peu ce soir en roulant nos quatre lignes, on avait peut-être un petit peu plus d’énergie là mais, ils sont vraiment bien sortis en première, notre deuxième période c’est notre meilleure période depuis le début de l’année, c’est là qu’on a fait la différence je pense.»

Serge Beausoleil, DG et Entraîneur-chef, Océanic de Rimouski- On est capable de jouer du bien meilleur hockey que ce qu’on a fait ce soir puis, écoute, sur un des avantages numériques, les trois première passes ont été dans les patins, c’est pas notre équipe de hockey. Nos marquages sont très serrés, sont vifs, sont incisifs puis ils ne l’étaient pas ce soir. Je pense qu’il faut la mettre dans le registre des matches à oublier.

Samuel Dove-McFalls, capitaine, Océanic de Rimouski- De la fatigue, surtout mentalement mais ce n’est pas une excuse. On a une bonne équipe de hockey puis, on aurait pu mieux compétitionner ce soir. Québec a été opportuniste, a joué un bon match, il faut leur donner le crédit mais, je pense qu’on aurait pu sortir un peu mieux que ce qu’on a fait.

Ludovic Soucy, joueur affilié, Océanic de Rimouski- C’est certain, on disputait pour être le premier au classement ça fait que c’est certain que les gars, on voulait être prêts pour jouer contre eux mais ça n’a pas tourné de notre bord.»

« Retour

Publicité

Internet

Publicité

Notre missionMa boutique de jouets préférées - NRSHotelVotre clinique du centre-villeUn amour d'épicerie - NRSVoyez la différence - NRSThérapie de vie

À votre avis ?

Quel est votre budget cadeaux de noël?





Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »