Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rivière-du-Loup Soirée de reconnaissance Filoup

Publié le 9 février 2017 à 13 h 59
Auteur :
Communiqué

C’est le 3 février que se déroulait la traditionnelle soirée de reconnaissance pour les membres du club Filoup. Lors de cet évènement, le club reconnait le travail de ses membres en remettant des trophées dans certaines catégories comme l’assiduité aux entrainements, l’amélioration et la performance dans chacune des disciplines offertes par le club soit l’athlétisme, la course à pied et le triathlon.


En athlétisme, du côté de l’assiduité aux entrainements, la gagnante est Marie Michaud. En ce qui concerne le prix pour l’amélioration, Sara-Kim Veilleux s’est vue décernée les honneurs et pour celui de la performance Élisa Jean, a remporté la palme. Il est à noter que Marie, Sara-Kim et Élisa sont des athlètes du programme sport-études en athlétisme à l'ESRDL.


Pour ce qui est de la course sur route, Guilene Moreau a été choisie gagnante pour son assiduité aux entrainements, et du côté de la performance, le récipiendaire est Danielle Amyot qui a réalisé ses deux meilleurs temps à vie sur marathon en 2016.


TROPHÉE DOMINIQUE AMYOT


En ce qui est le volet triathlon, le club a rendu hommage à un pionnier des triathlons à Rivière-du-Loup, M. Dominique Amyot. Lors de cet hommage, un trophée a été nommé en son nom et sera remis annuellement à l’athlète qui s’est démarqué par ses performances dans cette discipline. Pour cette première année, M. Stéphane Perreault a reçu le trophée des mains de M. Amyot, cet honneur lui revient pleinement pour ses performances en 2016. Qui plus est, Stéphane est l’instigateur du volet triathlon dans le club Filoup et l’instructeur de cette discipline.


Le choix de M. Amyot, était de mise pour le Club, il a été à l’origine du Tour de la Pointe, évènement qui a été repris par le club Filoup depuis et qui en sera à sa 12e édition en 2017.  Afin d’encourager l’athlétisme et la course à pied M. Amyot a cotisé sa carte de membre annuel du club, et ce durant quelques années.


Ayant commencé la course à pied à l’âge de 36 ans, il a complété son premier marathon à Montréal en 1980 à l’âge de 42 ans, chiffre emblématique pour plusieurs marathoniens, car il représente la distance de 42km. Il a poursuivi par la suite en enchaînant 28 marathons. Ce n’est qu’à l’âge de 63 ans qu’il a appris à nager et à partir de l’an 2000 il a participé à plusieurs évènements de triathlon, dont son premier demi-ironman, à l’âge de 65 ans, qui consiste à 1.5 km de nage 90 km de vélo et 21.1 km de course. Un an plus tard, il complétait son premier ironman soit 1.9 km de nage 180 km de vélo et 42.2 km de course. Il a par la suite participé à de nombreux évènements :


 2000 : participation à un double Ironman en équipe (partie vélo 360km)
 2001: début des triathlons seuls
 2003: premier demi-Ironman (1.5 km nage, 90 km vélo et 21.1 km course)
 2004: Ironman 66 ans (1.9 km nage, 180 km de vélo et 42.2 km de course)
 2005 Jeux mondiaux des policiers-pompiers
 2007: double Ironman en équipe avec sa fille Danielle (nage et vélo, Danielle la course) 32 h
 2010: sélectionné pour le Championnat du monde  demi-Ironman  dans sa catégorie d’âge en Floride.


Aujourd’hui encore, M. Amyot âgé de 78 ans, est toujours très actif. Il nage environ 40 km par mois, avec les maitres-nageurs du club des Loups-Marins et a parcouru 7800 km de vélo sur route et intérieur.


 Le club remercie M. Amyot d’avoir accepté cet honneur, qui de par son exemple, représente le travail, la persévérance et la détermination qui sont au cœur même des valeurs du Club.

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »