Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Un précieux point

Publié le 23 novembre 2017 à 15 h 27
Auteur :
Martin Ross
L’Océanic recevait les Voltigeurs de Drummondville mercredi à Rimouski. Colten Ellis faisait face à Olivier Rodrigue. Dominic Cormier crée un revirement dans sa zone, la rondelle est récupérée par Mercer qui remet devant à Bramwell qui se sert du poteau pour marquer, 1-0 pour les visiteurs.

Puis Mikhnin s’amène seul, Olivier Rodrigue a le dernier mot. Le jeu se poursuit, Bramwell reprend et rejoint Guay qui s’échappe, Ellis se dresse devant mais ne peut rien sur Mercer laissé sans couverture, 2-0 Voltigeurs. L’Océanic profite d’un avantage numérique, Samuel Dove-McFalls tente une passe devant, c’est récupéré par Lafrenière qui pivote avant de loger le disque partie supérieure, l’écart est réduit, c’est 2 à 1.

Deuxième 20, Lafrenière est frappé par  Adams-Moisan. Bertrand n’apprécie pas et engage le combat avec le no 17, léger avantage pour le no 15. Le trio bas-laurentien composé de Soucy, Cormier et Ouellet gagne ses batailles le long des rampes et donne le ton à la troisième période.

Drummondville se donne une priorité de deux buts quand Adams-Moisan tente une passe devant qui dévie sur Ellis, Simoneau pousse le disque derrière, c’est 3 à 1. Il ne faut que 12 secondes à Lafrenière pour répliquer, il subtilise la rondelle avant de se payer Rodrigue une deuxième fois dans le match, c’est 3 à 2. Charles-Edouard D’Astous crée l’égalité grâce à un boulet de canon avec seulement 1 minute 44 à la rencontre.

 Il y aura prolongation. Lafrenière s’amène à deux contre un mais Guay lui vole la rondelle. Le no 9 passe à Mongo qui loge le disque dans la lucarne, Rimouski s’incline 4 à 3 mais récolte un précieux point.

Serge Beausoleil, DG et Entraîneur-chef, Océanic de Rimouski- J’ai aimé l’effort, j’ai aimé le gros point qu’on est allé chercher mais, j’ai beaucoup moins aimé les buts gratuits qu’on a donné en première période. Les deux premiers c’est des erreurs de catégorie inférieure, vraiment, vraiment, vraiment. Il y a des gars qui ont tourné les coins ronds, qui nous ont coûté très cher ce soir.»

Charles-Edouard D’Astous, 1 but et 1 passe, Océanic de Rimouski- «Je pense qu’on n’a peut-être pas joué 60 minutes puis Drummondville c’est une des meilleures équipes dans la ligue. Je pense que si on ne joue pas 60 minutes contre les grosses équipes, on va perdre les matches. On ne peut pas gagner en jouant 40 minutes ou des choses comme ça.»-

Alexis Lafrenière, 2 buts, Océanic de Rimouski- On a eu un début assez lent, ils ont pris les devants 2-0 mais après on n’a pas abandonné, tu sais, on a démontré du caractère puis, on est revenu 3 à 3 en fin de période mais, comme j’ai dit, on aurait voulu le point supplémentaire.»

La bonne nouvelle c’est que Rimouski n’est qu’à 4 points du premier rang détenu par l’Armada. L’Océanic reçoit Chicoutimi vendredi et Blainville-Boisbriand dimanche pour le match des toutous.



 

« Retour

Publicité

Internet

Publicité

Notre missionMa boutique de jouets préférées - NRSThérapie de vieHotelVotre clinique du centre-villeUn amour d'épicerie - NRSVoyez la différence - NRS

À votre avis ?

Quel est votre budget cadeaux de noël?





Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »