Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Unification du hockey élite printanier

Publié le 20 avril 2016 à 16 h 41
Auteur :
Martin Ross

Les petits Océanics AAA et les petits Albatros AAA s’unissent dans une seule et même structure de hockey printanier au profit du développement des jeunes hockeyeurs  du BSL de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine nés entre 2003 et 2009. À sa première année d’existence, le petit Océanic AAA est victime de son succès.

Simon St-Pierre, directeur général administratif, Hockey Élite de l’Est- On ne s’attendait pas à devoir refuser autant de joueurs. C’est facilement 40 à 50 joueurs qui ont montré de l’intérêt qu’on n’a pas pu prendre, c’est pour ça l’unification des équipes des Albatros aussi puis des petits Océanics pour passer à plus d’équipes.-

Vincent Thibault, directeur hockey, Hockey Élite de l’Est- Pour justement mettre le plus de monde dans la pyramide pour les développer pour les niveaux supérieurs. Il y a deux ans j’avais quatre équipes, cette année je suis rendu à neuf équipes, le petit Océanic s’est joint avec sept équipes.-

Grâce à cette nouvelle structure, 360 jeunes répartis dans 22 équipes pourront adhérer au circuit élite printanier en 2017.   Cette année les petits Albatros, qui fêtent leur 10 ans, s’entraînent à Matane et les petits Océanic à Saint-Fabien et Rimouski.  Chaque équipe a trois week-ends d’entraînement intensif et dispute deux tournois dans les ligues élite AAA du Québec de la mi-avril au début juin.

Allan Johnston, Entraîneur-chef, Hockey Élite de l’Est - On est là pour aider les jeunes à se développer, à prendre une coche par rapport à leur dernière saison puis dans les entraînements on ne travaille pas le collectif.-

Michel Ouellet, directeur du développement des joueurs, Hockey Élite de l’Est- On est beaucoup axé sur l’individuel donc, par la suite quand ils vont aller en tournoi ils vont travailler sur d’autre chose d’un petit peu plus collectif mais tout ce qu’on peut leur apprendre dans ces moments de pratiques avec nous bien c’est un gros plus pour la suite dans leur, si on peut dire, carrière de joueur de pour hockey les années suivantes.-

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok