Publicité

Jouets et matériels éducatifs NRS40 ansproduit de cèdreVenez nous visiterVotre bien-être, c'est notre raison d'être


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Mont-Joli Le BAEQ revisité fait le point sur la fermeture de paroisses

Publié le 28 juin 2016 à 16 h 40
Auteur :
martin Ross

Le Bureau d’Aménagement de l’Est-du-Québec (BAEQ) a souffert d’une mauvaise presse malgré des centaines de réalisations en développement régional qui fonctionnent encore aujourd’hui en Gaspésie et dans le BSL. Il a été pointé du doigt pour la fermeture d’une dizaine de villages gaspésiens et de paroisses. Un chapitre du livre Le BAEQ revisité, lancé mardi à Mont-Joli, traite de ce sujet.

Bruno Jean, co-auteur Le BAEQ revisité, retraité de l’UQAR – On voulait le revisiter pour bien des raisons parce qu’on trouve que la mémoire n’avait gardé que des éléments, notamment la fameuse fermeture des paroisses marginales.- 

Robin d’Anjou, co-auteur, retraité de la fonction publique – Le problème des paroisses s’est posé avant que le BAEQ en fasse l’étude. Ça a commencé dans les années 60, surtout de la paroisse de Saint-Octave-de-l’Avenir en Gaspésie qui avait demandé au gouvernement de prendre position pour être relocalisée. Et le BAEQ l’avait étudié mais dans les recommandations qui sont arrivées au dépôt du rapport en 1966, ça a pris quelques années au gouvernement avant de se mettre en marche et ça a commencé en 1969 et c’est le gouvernement qui a pris cette responsabilité là mais ce qui a ressorti en région c’est que le BAEQ c’était relocalisation, fermeture de paroisse.

Cette portion de notre d’histoire a mené à la naissance des Opérations dignités. En 1974, suite à la pression populaire, le gouvernement renonce à son plan de relocalisation pour parler d’aménagement du potentiel agroforestier de l’Est-du-Québec.

Bruno Jean, co-auteur Le BAEQ revisité, retraité de l’UQAR-  Ça a été comme une patate chaude pas mal pour le BAEQ et là-dessus, il y a un chapitre du livre qui en traite largement et qui va être utile pour rectifier un peu les choses.-


« Retour

Publicité

Aux petits soinsLa PassionUn amour d'épicerie - NRSCentre d'expertiseSpécialiste véhicules récréatifeauBois franc expertEt si tout commencait par un sourire - NRSSpécialiste à MatanePour la liberté - NRSVoyez la différence - NRS40 ansParce qu'on vous aime vraiment beaucoup - NRSTémoignage passionproduit de cèdreMa boutique de jouets préféréeSentez vous chez vousRecycler pour l'avenir - NRSVenez nous rencontrer

Publicité

Un amour d'épicerie - NRSLa passionVenez nous visitervotre centre d'expertiseentrepreneurParce qu'on vous aimes vraiment beaucoup - NRSSpécialistes de véhicules récréatifVotre clinique du centre-villeVotre bien-être, c'est notre raison d'être NRSVoyez la différence - NRSRecycler pour l'avenir - NRSThérapie de vieeauEt si tout commencait par un sourire - NRS40 ansSentez vous chez vousBois franc expertMa boutique de jouets préférées - NRSSpécialiste à Mataneproduit de cèdrePour la liberté - NRS

À votre avis ?

Quel budget allouez-vous aux articles scolaires par enfant?




Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »