Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski 30 ans auprès de la jeunesse pour Anne Duret

Publié le 24 septembre 2021 à 15 h 15
Auteur :
Martin Ross
La directrice de la protection de la jeunesse et du programme jeunesse au BSL, Anne Duret, tirera sa révérence en décembre après une carrière de 30 ans, dont 25 passées auprès des jeunes en Centre jeunesse. Les pratiques de la DPJ ont beaucoup évolué au cours des 30 dernières années.

Anne Duret, directrice de la protection de la jeunesse et du programme jeunesse, CISSS-BSL -« On a évolué beaucoup sur les meilleures pratiques. Je pense qu’il y a un souci aussi d’harmonisation au Québec qui a toujours été présent. On est en train aussi avec la nomination de la directrice nationale de se donner les moyens concrets, pour avoir une voix forte pour les enfants, une voix politique aussi.»

Il aura cependant fallu du temps et des drames pour faire évoluer les pratiques.

Anne Duret, directrice de la protection de la jeunesse et du programme jeunesse, CISSS-BSL-«Surtout dans les dernières années, malheureusement ça a pris des évènements dramatiques-là mais, on vient de mettre au cœur des priorités de notre société, le bien-être des enfants. Moi, je pense que c’est ce que je vois le plus dans ces dernières années-là de pratique pour moi.»

Quel bilan trace Anne Duret de ses années de services à la DPJ? « En fait c’est pas mon bilan en, c’est le bilan des gens qu’il y a sur le terrain, moi, chaque fois puis là… je suis plus émotive mais au fond, un directeur, une directrice, ça ne travaille pas seule. Il y a des gens qui sont sur le terrain au quotidien et je vais vous dire que je suis extrêmement fière du travail qui est réalisé au quotidien par chaque intervenante, chaque intervenant des services de protection de la jeunesse au BSL.»

Julie Ouellet, directrice-adjointe de la protection de la jeunesse et du programme jeunesse, CISSS-BSL-« Une personne de cœur, une personne d’équipe qui reconnait son personnel, des gens sur le terrain, elle va nous manquer. C’est ce que je vais retenir du passage d’Anne dans notre région.»

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok