Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Les Commissions scolaires de l’Est entendues le 15 novembre

Publié le 7 novembre 2019 à 16 h 36
Auteur :
Martin Ross
Les commissions scolaires de l’Est-du-Québec seront entendues le 15 novembre à Québec sur le projet de loi 40, modifiant la loi sur l’instruction publique relativement à l’organisation et à la gouvernance scolaire.

Elles bénéficieront de 10 minutes de présentation et d’une période de 50 minutes de réponses aux questions.

Gaston Rioux, président, Commission scolaire des Phares-«On est à préparer l’organisation de cette rencontre-là pour que notre présentation soit la plus pertinente possible. Outre le fait de le démontrer au ministre de l’éducation je pense que c’est important aussi de sensibiliser tous les partis de l’opposition à l’iniquité ou le non-sens du projet de loi 40.»

Pour le président de la commission scolaire des Phares, l’abolition des Commissions scolaires n’aura pas la même portée en ville qu’en région.

Gaston Rioux, président, Commission scolaire des Phares-«On espère que le ministre va nous écouter, qu’il va se libérer un peu de son carcan, de ses œillères si, on veut, parce que présentement je pense que le discours qu’il véhicule n’est pas du tout représentatif de l’importance des commissions scolaires en région.»

La réalité rurale pour conserver les acquis diffère d’une municipalité à l’autre.

Gaston Rioux, président, Commission scolaire des Phares-« De lui montrer que entre une école d’Esprit-Saint avec 17 jeunes puis le Paul-Hubert avec 1600 jeunes, c’est bien différent quand on parle d’autonomie des écoles. Ça prend une organisation qui distribue équitablement toutes les ressources.»



« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »