Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Les RSG en milieu familial veulent de meilleures conditions

Publié le 15 septembre 2020 à 17 h 03
Auteur :
Martin Ross
Aujourd’hui c’est la Montérégie, c’est le BSL. Ce qu’on revendique c’est d’avoir une augmentation d’environ 12 000$ par année.

Les responsables de service de garde (RSG) en milieu de Rimouski et de Matapédia ont tenu une journée de grève mardi. Il s’agit d’un moyen de pression dans le cadre d’une grève tournante qui affecte l’ensemble des régions du Québec cette semaine.

Caroline Fournier, présidente, responsables en service de garde CSN Rimouski-«On est en négociation aujourd’hui au bureau du ministre. On veut avoir des meilleures conditions de travail, on veut avoir un meilleur salaire aussi.»

Le nombre d’heures travaillées ne correspond pas au nombre d’heures payées. Les RSG gagnent en moyenne 27 000$ annuellement, une fois les dépenses payées.

Caroline Fournier, présidente, responsables en service de garde CSN Rimouski-« Ça fait environ 60 à 65 heures par semaine, 10 heures d’ouverture par jour, sans compter la désinfection après, surtout avec la COVID, on a plus de désinfection, on a plus de tâches, c’est sans compter aussi les programmes éducatifs qu’on doit mettre à jour, les activités, le ménage, préparer la nourriture, la comptabilité, on a tout ça à faire-là.»

Les RSG en milieu familial sont à bout de souffle et les demandes affluent de toutes parts.

Caroline Fournier, présidente, responsables en service de garde CSN Rimouski-«La clientèle est là on a des demandes à la dizaine par semaine. Il est temps que M. Lacombe voit que c’est un travail important.»





« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »