Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Les pêcheurs sont au rendez-vous!

Publié le 10 janvier 2018 à 16 h 38
Auteur :
Martin Ross
Les amateurs de pêche blanche s’en donnent à cœur joie à Rimouski. Depuis lundi, les cabanes ont fait leur apparition sur la banquise et l’éperlan semble au rendez-vous. 

Mario Canuel, Saint-Donat- «On est arrivé aux alentours de 9h et là, j’en ai pris quatre à date. On attend, ça va donner un coup plus tard, je crois bien.»

René Landry, Métis-sur-Mer- «Moi, c’est ma première fois. Mon garçon est venu avec ses amis puis ils en ont pris un peu avant-hier. Mais là aujourd’hui, on en a pris un petit peu en arrivant. C’est les marées qui jouent. L’éperlan, c’est des bancs. Quand ça se met à mordre on peut en pogner 50, 60 en 10, 20 minutes puis après ça, tu peux être une heure sans en prendre.»

Pierre-Alexandre Pinel, Rimouski- «Ça va bien jusqu’à présent. Ça ne fait pas tellement longtemps que je suis ici puis, j’en ai déjà quelques-uns de pris, c’est du bon plaisir.»

Le couvert de glace sur la banquise est très sécuritaire avec une épaisseur avoisinant les 50 cm et il survivra au redoux prévu ce week-end. Il s’agit d’une excellente nouvelle pour l’Association des Pêcheurs d’Éperlans de la Rivière Rimouski (A.P.E.R.R) puisque l’an dernier, la saison a été écourtée en raison des soubresauts de dame nature.

Danielle Morneau, administratrice, A.P.E.R.R.- Les cabanes on en a eu une couple mais elles ont été deux semaines installées sur la banquise. Mais cette année, ça s’annonce très bon.»

La banquise s’animera de plus en plus au cours des prochains jours et prendra la forme d’un petit village entre l’Île Saint-Barnabé et Rimouski.

Danielle Morneau, administratrice, A.P.E.R.R.- «Au cours de la semaine ça va rentrer encore, on risque d’être à peu près 80, 85 cabanes qui vont être sur la banquise.»-

Les moins frileux pratiquent leur sport à l’air libre et il suffit de creuser un trou avant de commencer à pêcher. Il existe différents types d’abris pour se protéger du vent. La tente simple qui entoure le pêcheur sur trois côtés. La tente double entièrement fermée qui offre de la place pour deux ou trois personnes, sans oublier les cabanes que l’on peut louer sur place ainsi que celles construites par les pêcheurs eux-mêmes.

Adrien Castonguay, Rimouski- «C’est du bricolage. Pour moi ce n’est pas trop un gros travail, j’aime bricoler. J’ai une petite chaufferette, on fait ça pour être confortable, la cabane est isolée.»

D’autres rivalisent d’ingéniosité et fabriquent leur propre abris sur place grâce à un travail d’équipe.

René Landry, Métis-sur-Mer- «C’est juste pour s’amuser avec les jeunes, ils sont en forme, ils sont jeunes, ça fait que ça nous met à l’abris un peu du froid puis c’est ça, c’est le plaisir de la nature.»-

Toutes les raisons sont bonnes pour pratiquer la pêche sur la glace.

Pierre-Alexandre Pinel, Rimouski- «Tout ce qui est pêche. Le poisson, le plein air, prendre du temps pour relaxer.»

Adrien Castonguay, Rimouski- «C’est un beau passe-temps. C’est dans la nature, c’est le plein-air, ça fait sortir»

René Landry, Métis-sur-Mer -«Avec mes amis, mon garçon puis tout ça, on s’amuse bien gros, sur la banquise c’est l’fun- »

Danielle Morneau, administratrice, A.P.E.R.R.-«C’est une très belle activité pour les membres de la famille, les personnes seules qui veulent sortir et se changer les idées, rencontrer du monde. J’invite la population de la ville Rimouski et des environs à venir.»


« Retour

Publicité

Témoignage passionRecycler pour l'avenir - NRSAux petits soinsMotelMa boutique de jouets préféréeCentre d'expertiseUn amour d'épicerie - NRSVenez nous rencontrerInternetPour la liberté - NRS

Publicité

HotelVoyez la différence - NRSNotre missionVotre clinique du centre-villeThérapie de vieVotre bien-être, c'est notre raison d'être NRSUn amour d'épicerie - NRSLa passionMa boutique de jouets préférées - NRS

À votre avis ?

Vous profitez de l'hiver en :




Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »