Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Pas facile la COVID-19 pour les proches aidants

Publié le 6 avril 2021 à 16 h 49
Auteur :
Martin Ross
La COVID-19 impose d’avantage d’exigences aux proches aidants. La dernière année a été très difficile pour ces accompagnateurs essentiels qui ont vécu une augmentation de 12% de leurs responsabilités envers la personne aidée selon une étude canadienne.

Les quelques 8 millions de proches aidants au pays ont donné en moyenne près de 5h supplémentaires de temps par semaine.

Stéphanie Charrette, directrice des communications, L’Appui pour les proches aidants-« Que ce soit ceux que leur proche étaient soit en CHSLD ou dans une résidence, du jour au lendemain se sont vus couper l’accès, ou que ce soit ceux que le proche aidant était à la maison avec l’aidé qui, eux autres, les services ont arrêté, ils se sont retrouvés pris au dépourvu 24h sur 24 sans aide.»

La ligne téléphonique info-aidant est passée de cinq à sept jours semaines et les appels fusent de partout. Les proches aidants bas-laurentiens l’ont beaucoup utilisée. Clip 2 Stéphanie Charrette, directrice des communications, L’Appui pour les proches aidants-« Ça a augmenté de 35% et dans le BSL ça a augmenté de 65%.»

Plus de 70% des proches aidants vivent de l’épuisement et les organismes qui offraient du répit vivent aussi la pandémie. Si vous avez besoin d’aide n'hésitez pas à appeler. 
aidant-hwcmn.jpg
Stéphanie Charrette, directrice des communications, L’Appui pour les proches aidants-« C’est le 1 855 852-7784 c’est des professionnels qui peuvent vraiment amener un support.»





« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok