Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Startup Québec : 225 000 $ accordés à Entrepreneuriat UQAR pour soutenir la création d'entreprises innovantes

Publié le 16 mai 2018 à 10 h 49
Auteur :
Communiqué
Dans le cadre du volet 2 de la mesure Startup Québec, issue du Plan d'action en économie numérique, le gouvernement du Québec attribue une aide financière de 225 000 $ pour la réalisation d'Espace création, soit la phase 3 du développement d'Entrepreneuriat UQAR (Université du Québec à Rimouski) 2018-2020.

Cette nouvelle phase, dont le budget total est évalué à 661 700 $, permettra aux étudiants et aux récents diplômés de l'UQAR de profiter de lieux, d'infrastructures et d'initiatives originales pour favoriser l'essor de projets d'affaires innovants et prometteurs.

Le ministre délégué aux Affaires maritimes et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, M. Jean D'Amour, en a fait l'annonce aujourd'hui, au nom de la vice-première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade.

Le projet Espace création vient bonifier l'offre de services d'Entrepreneuriat UQAR, qui comprend déjà un volet de sensibilisation à l'entrepreneuriat et des services-conseils en démarrage d'entreprise. La phase 3 permettra, en plus d'offrir l'accès à des lieux et à des infrastructures propices à la création de startups, de faire émerger des idées d'affaires sur des thèmes et des enjeux régionaux par l'entremise d'initiatives originales. La mise sur pied du concours Espace création réunira notamment des conditions propices à l'interaction entre jeunes entrepreneurs et experts des milieux entrepreneurial et scientifique. Des bourses viendront soutenir les équipes gagnantes pour que les concepts mis de l'avant puissent devenir de véritables startups, venant ainsi enrichir l'écosystème entrepreneurial et diversifier l'économie des régions dont l'UQAR est responsable.

Citations :
« Par l'entremise de son projet Espace création, Entrepreneuriat UQAR favorisera la création d'un environnement propice à l'essor de startups dynamiques, qui stimuleront à leur tour la croissance économique de la région du Bas-Saint-Laurent. Ce projet est des plus bénéfiques pour la région, puisqu'il permettra non seulement de faire émerger des idées novatrices en lien avec les domaines d'expertise de l'université, tels que le secteur maritime, mais également de les préincuber afin d'en faire des startups viables et performantes. »

Jean D'Amour, ministre délégué aux Affaires maritimes et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent

« Le nouveau Québec se distingue grâce à ses entrepreneurs dynamiques, qui partagent avec nous la vision d'un Québec innovant et se démarquant par sa forte culture entrepreneuriale. Avec la mesure Startup Québec, la table est mise afin que nous puissions stimuler davantage la création et l'essor de jeunes entreprises technologiques et novatrices dans toutes les régions du Québec. C'est ainsi que nous pourrons hisser le Québec parmi les sociétés les plus entrepreneuriales et innovantes du monde. »

Dominique Anglade, vice-première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique

Faits saillants :

Entrepreneuriat UQAR vise à développer une culture entrepreneuriale chez les étudiants et les jeunes diplômés, à inciter ces derniers à se lancer en affaires et à leur fournir des outils et des conseils pratiques pour y arriver.

La mesure Startup Québec est destinée aux incubateurs, aux accélérateurs d'entreprises et aux centres d'entrepreneuriat universitaire qui désirent établir des partenariats internationaux visant l'échange de jeunes entreprises innovantes ou faciliter la création de telles entreprises au Québec.

La mesure Startup Québec comporte 4 volets :
Volet 1 – Partenariats internationaux d'échange de startups;
Volet 2 – Appui aux incubateurs, aux accélérateurs d'entreprises et aux centres d'entrepreneuriat universitaire;
Volet 3 – Projets innovants;
Volet 4 – Startup jeunesse.

Cette mesure, issue du Plan d'action en économie numérique, s'inscrit dans l'orientation 5 de la Stratégie numérique du Québec, qui s'intitule « une économie d'excellence numérique » et qui vise à ce que l'ensemble des entreprises québécoises rehaussent leur intensité numérique de 50 % d'ici cinq ans.


« Retour

Publicité

Internet

À votre avis ?

Où passerez-vous vos vacances?







Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »