Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Victoire des Voltigeurs

Publié le 12 octobre 2017 à 15 h 24
Auteur :
Martin Ross
L’Océanic tentait de signer un 4e gain consécutif à domicile mercredi pour la visite des Voltigeurs de Drummondville. Devant le filet, Jimmy Lemay obtenait un premier départ au Colisée et faisait face à Olivier Rodrigue. Les visiteurs débutent le match en lions, Dove-McFalls se fait soutirer le disque derrière le filet, Dawson Mercer se sert du poteau pour battre Lemay, c’est 1 à 0.

Chase Stewart se porte en attaque il décoche un tir des poignets et frappe le poteau de plein fouet. Puis D’Astous se fait barrer la route, avantage  numérique Océanic. Les locaux travaillent fort le long de la rampe, Dove-McFalls pousse le disque à Lafrenière pour Zavgorodny qui trouve le fond du filet, l’égalité est créée. Les esprits s’échauffent avant la fin de l’engagement, Bertrand et Moisan s’invitent à la danse.

Deuxième 20, Denis est retenu derrière le filet, supériorité Rimouski. Dove-McFalls remet à Voyer qui frappe le poteau, le 61 rate le retour de peu. Dove-McFalls pousse à Lafrenière, pour Zavgorodny, à Voyer qui marque sur réception, Les hommes de Serge Beausoleil mènent 2 à 1.
On se retrouve en 3e période Nathan Hudgin sort du coin, se joue de Denis, avant de battre Lemay entre les jambières, retour à la case départ, c’est 2 à 2. Une minute quarante-six plus tard, les locaux cafouillent dans leur territoire sur une rondelle sautillante, Pavel Koltygin hérite d’une cage béante, 3 à 2 Drummondville. Serge Beausoleil retire son gardien pour un 6e attaquant en fin de rencontre mais les Voltigeurs tiennent le coup et se sauvent avec la victoire.

Serge Beausoleil, DG et Entraîneur-chef, Océanic de Rimouski- «Il faut donner le crédit à Drummondville, ils sont sortis avec le couteau entre les dents, nous autres on était un peu flat. Deuxième période on a repris notre rythme, tout ça, puis l’avantage numérique a été très bon mais écoute, je pense qu’en troisième période, ces deux buts là en deux minutes nous font mal.»

Alexis Lafrenière, 2 passes, Océanic de Rimouski- «J’aurais préféré les deux points de la victoire, je pense, à mes deux points personnels. Mais, je pense qu’on a quand même livré une bonne performance mais, tu sais, dans le temps de le dire en troisième période le vent a changé de bord puis, je pense qu’on a manqué un peu de concentration  pour la fin de la game là.»

Charles-Edouard D’Astous, défenseur, Océanic de Rimouski- «Notre départ lent nous a coûté peut-être la game. Mais on est quand même revenu en deuxième, on a eu une bonne deuxième, on a pris les devants puis en troisième, on a peut-être eu un moment de répit donc, ils ont eu le temps de prendre l’avance.»



 



« Retour

Publicité

Internet

Publicité

Notre missionThérapie de vieUn amour d'épicerie - NRSVoyez la différence - NRSMa boutique de jouets préférées - NRSVotre clinique du centre-villeHotel

À votre avis ?

Quel est votre budget cadeaux de noël?





Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »