Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski 1.1M$ en fonds d’urgence : Trop peu pour la TROC BSL

Publié le 21 août 2020 à 14 h 31
Auteur :
Martin Ross
Le gouvernement provincial vient d’octroyer 1.1M$ en fonds d’urgence pour palier au manque à gagner des organismes communautaires de l’Est-du-Québec en temps de pandémie. Pour la Table régionale des organismes communautaires du BSL (TROC BSL), cette aide est insuffisante.

Émilie Saint-Pierre, Coordonnatrice, TROC BSL-«Pour le BSL c’est un montant de 503 990$ c’est une aide financière qui est bienvenue mais c’est clair que ce n’est pas un très gros montant. Il y a 118 organismes qui pourraient bénéficier de l’enveloppe. Si, on le divisait ce montant-là, aux 118, ça leur ferait un montant chacun de 4271$.»

Les campagnes de financement qui ont été annulées en raison de la COVID rapportaient beaucoup plus aux organismes communautaires.

Émilie Saint-Pierre, Coordonnatrice, TROC BSL-«Quand on sait des fois que des soupers de crabes qui auraient pu être organisés ce printemps qui n’ont pas pu être organisés, des fois c’est des dizaines, 10 000$, 20 000$, 30 000$. On peut aller chercher beaucoup d’argent donc, c’est sûr qu’il va y avoir un petit manque à gagner encore.»

Les exigences pour accéder à ce fonds d’urgence, géré par le CISSS BSL, n’ont toujours pas été dévoilées. 

 Émilie Saint-Pierre, Coordonnatrice, TROC BSL-«Ce montant-là est strictement réservé aux organismes en santé et services sociaux donc, 118 candidats d’organismes potentiels. On ne connait pas encore les modalités donc, c’est difficile de vous répondre.»

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok