Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski GoHelico élargit l’offre touristique et fait des petits à Rimouski

Publié le 23 juin 2021 à 17 h 26
Auteur :
Martin Ross
GoHelico Tours et Excursions s’installe à Rimouski et élargit l’offre touristique bas-laurentinenne avec ses forfaits en hélicoptère «Entre Ciel et mer» et  «Splendeurs maritimes». Une nouveauté qui profitera à l’économie de plusieurs entreprises.

Yves Côté, directeur du développement des affaires, GOHelico-«Le packaging qu’on a fait avec les passeports attraits, plusieurs entreprises touristiques vont profiter de notre plateforme de vente en ligne puis notre promotion qu’on fait à l’échelle du Québec pour amener les gens voler à Rimouski.»

GoHelico vient de permettre la création de l’entreprise rimouskoise Héli-Rimouski propriété de Joël Mailloux. Ce dernier a suivi un cours à l’école de pilotage chez Capitale Hélicoptère de Québec ou se trouve GoHélico. Avec l’obtention de sa licence de pilote, il a acheté un hélicoptère qui est opéré par GoHélico cet été, à Rimouski.

Joël Mailloux, propriétaire, Hélico-Rimouski-« Vu qu’ils m’offraient ça bien j’ai décidé d’en faire une entreprise qui s’appelle Héli-Rimouski puis, le promoteur c’est GoHelico qui loue mon hélico pour les vols touristiques qu’on va faire tout l’été.»

Yves Côté, directeur du développement des affaires, GOHelico-« L’argent ne s’en ira pas toute à Québec comme les gens peuvent penser. De 1, on génère de nouveaux revenus à l’aéroport, le propriétaire de l’hélicoptère génère des revenus.»

Selon les demandes exprimées par la population, une école de pilotage pourrait aussi voir le jour à Rimouski.

Yves Côté, directeur du développement des affaires, GOHelico-« Il y a peut-être cinq ou six ans on a fait cette expérience-là du côté de Rivière-du-Loup, on avait une demande de plusieurs personnes qui voulaient suivre des cours de pilotage, on a été s’installer là-bas, on a fait une opération puis, on est à la limite enfin de bientôt avoir une version à distance des cours théoriques qui nous permettraient de venir seulement pour les périodes de vols.»

Joël Mailloux, propriétaire, Hélico-Rimouski-« La personne qui veut en faire un métier, c’est possible, c’est accessible. Si, jamais la demande est assez forte à Rimouski pour faire des cours, ça serait plus accessible pour tout le monde.»



« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok