Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Témiscouata-sur-le-Lac La MRC de Témiscouata demande un contrôle de la frontière avec le Nouveau-Brunswick

Publié le 28 janvier 2021 à 14 h 43
Auteur :
Communiqué
 Lors du dernier comité administratif, il a été résolu unanimement que la MRC de Témiscouata demande au gouvernement de réinstaurer un barrage à la frontière avec le Nouveau-Brunswick, et de permettre l’accès au territoire québécois, seulement aux services essentiels. 

Les élus font le constat que les cas se multiplient au sud de la frontière, alors que la situation est bien contrôlée au Témiscouata. Comme les régions sont voisines et qu’il y a beaucoup de liens entre elles, il est essentiel de prendre des mesures, le temps que la situation épidémique se résorbe. Un contrôle de la frontière s’avère essentiel afin d’isoler notre population peu touchée, de la même façon qu’on demande aux personnes de s’isoler les unes des autres afin d’éviter la contagion.

« La meilleure stratégie pour lutter contre la pandémie est de limiter les contacts entre les personnes et de contenir les foyers d’infection. C’est pourquoi nous demandons aux gouvernements la remise en place d’un barrage, limitant les entrées de nos voisins du Nouveau-Brunswick aux seuls services essentiels.  La MRC de Témiscouata souhaite que tout soit mis en œuvre pour que la situation se résorbe, que nos populations soient protégées et retrouvent de meilleures conditions de vie le plus rapidement possible. Nous sommes convaincus qu’en agissant vite et fermement, nous pourrons enfin rouvrir les frontières avec nos voisins du Madawaska », indique madame Guylaine Sirois, préfet de la MRC de Témiscouata.

Depuis mars 2020, le territoire du Nouveau-Brunswick est interdit aux québécois, sauf pour les services essentiels. Par contre, l’accès à notre province est toujours possible pour les Néo-Brunswickois. La restriction d’accès par les Québécois a été mise en place pour des raisons de prudence et de bonne gestion afin d’éviter que la population du Québec, plus affectée par la Covid-19, ne puisse transmettre la maladie à une population jusqu’alors relativement épargnée. Le nombre de cas étant en augmentation au Nouveau-Brunswick, la MRC de Témiscouata demande la remise en place d’un barrage, afin de limiter les contacts et de contenir les foyers d’éclosion.

La résolution adoptée par le Conseil des maires de la MRC de Témiscouata sera acheminée aux autorités régionales, provinciales et fédérales de la Santé publique, ainsi qu’aux premiers ministres du Québec et du Canada, dans l’espoir que des mesures soient prises le plus rapidement possible.































« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok