Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski La Société jeux d’évasion prend de l’expansion

Publié le 14 juillet 2021 à 16 h 58
Auteur :
Martin Ross
Si la pandémie a freiné le développement de nombreuses entreprises, ce ne fut pas le cas de la Société Jeux d’évasion. L’entreprise bas-laurentienne qui employait 10 travailleurs compte maintenant 15 membres au sein de son équipe avec l’ajout de programmeurs pour sa boutique en ligne.

Caroline Lavoie, chargée de projets, La Société jeux d’évasion-«On a su se réinventer en fait. On a développé des jeux en ligne pour divertir les gens à la maison. Pour que les gens oublient la pandémie et tout, qu’ils puissent un peu s’amuser et nos jeux en plus avaient une dimension de voyages puisqu’ils étaient tous un peu sous le thème : «Autour du monde.» Donc, ça dépaysait un peu les gens.»

Le retour en présentiel a aussi été planifié avec, entre autres, l’ajout d’un nouveau jeu, créé en collaboration avec le département d’ingénierie de l’UQAR.

Caroline Lavoie, chargée de projets, La Société jeux d’évasion -« Le Bunker, ça fait plus de deux ans qu’on travaille sur avec eux et tout pour le projet, pour construire une boite complètement malade, je n’ai pas d’autres mots. Il faut vraiment essayer de trouver la logique derrière tout ça. On a donné une thématique militaire à ce jeu-là. Le principe c’est des gens qui doivent rentrer dans Le Bunker, afin de mettre la main sur des documents top-secrets de l’ennemi qui sont cachés dans ce fameux coffre-fort.»

 La Société jeux d’évasion déborde les frontières bas-laurentiennes. Un contrat est en cours avec la Capitale nationale sous le thème «Québec animé» qui se déroule dans des parcs pour la période estivale.

Caroline Lavoie, chargée de projets, La Société jeux d’évasion-« On a fait un jeu dans des parcs, ils voulaient que le jeu ait une dimension interculturelle donc, on a l’Afrique, l’Océanie, l’Amérique du Sud, l’Amérique du nord et tout. Chaque panneau à deux jeux. Un jeu plus difficile puis, une version plus facile, pour que les enfants y trouvent leur compte. Ça fait, au final, 12 énigmes à résoudre dans six parcs de la ville de Québec.»

L’entreprise qui a aussi des antennes à Rivière-du-Loup a développé des jeux d’évasion dans des remorques qui sont déployées en centre-ville. Au siège social rimouskois, certains incontournables ont toujours la cote auprès de la clientèle.

Caroline Lavoie, chargée de projets, La Société jeux d’évasion-«On a toujours Le butin des Dalton, Le Cachot, District Saint-Germain, le Laboratoire du professeur FouBrac, nos deux Perdus en mer donc, le 1 et le 2.» Si vous désirez tenter l’expérience à la maison, La Société Jeux d’évasion vous offre trois mois d’essais gratuits à l’abonnement mensuel avec le code promo.












« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok