Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski L’acceptabilité sociale au cœur d’un projet de 150 logements

Publié le 20 juillet 2021 à 14 h 56
Auteur :
Martin Ross

La famille Dionne de Rimouski, bien connue dans la région pour son implication dans les Ressources intermédiaires d’hébergement pour personnes ayant des besoins particuliers, s’est associée au Groupe Tanguay dans un projet immobilier d’envergure évalué entre 30 et 40M$. 150 unités d’hébergement seront construites au sein de trois immeubles, dans le projet de revalorisation pour l’Îlot Sainte-Agnès

Kina Dionne, co-promotrice du projet immobilier, Îlot Sainte-Agnès-« L’idée est venue lorsqu’on a fait l’acquisition de l’église, dans le contexte de pénurie de logements et de difficulté aussi à avoir des résidences de personnes âgées à cause de la pénurie de personnel. Ça fait qu’on ne se voyait pas ouvrir une xième résidence d’hébergement dans ce cadre-là. Ça fait qu’on a dit, on va répondre à un autre besoin qu’il y a à Rimouski, c’est des logements.» 

L’acceptabilité sociale est au cœur de ce projet immobilier. Les résidents de ce secteur ont été visités pour parler du projet et une rencontre d’information s’est tenue le 15 juillet à l’Hôtel Rimouski, en présence des familles Dionne et Tanguay. 

Bianca Dionne, co-promotrice, Projet immobilier Îlot Sainte-Agnès--« On a fait du porte à porte, puis, on a été agréablement surprises parce que je vous dirais que les gens de Sainte-Agnès en grande, grande majorité, ont été favorable au projet puis, je pense qu’ils sont contents. Ça va revitaliser le secteur puis, suite à ça je pense qu’on va aller de l’avant parce que ça a été vraiment positif.» 

Kina Dionne, co-promotrice du projet immobilier, Îlot Sainte-Agnès-«Ça a été agréable, les gens étaient contents, ils ont posés des questions pertinentes, des petites inquiétudes, on a été capables de répondre à tout le monde de manière satisfaisante je crois.» 

La construction des trois immeubles, de 30 à 70 unités chacun, nécessite la démolition de l’église Sainte-Agnès qui était déjà désaffectée et désacralisée. Le complexe immobilier comprendra, entre autres, des stationnements souterrains et adjacents, des espaces communs incluant piscine, gymnases et espaces verts. L’architecture du projet s’inspire du passé agricole et maritime de Rimouski. 

Bianca Dionne, co-promotrice, Projet immobilier Îlot Sainte-Agnès-« Ça va se faire en trois phases puis, il va y avoir aussi des espaces communs quand même très intéressants puis, des cours intérieures où les gens vont pouvoir circuler, s’asseoir avec des trottoirs de bois, en lien avec notre bord de mer pour que les gens aient des espaces de vie autres que juste un balcon.» 

Si tout se déroule comme prévu, les travaux devraient s’amorcer l’an prochain.










« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok