Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski «Ose le municipal» une invitation en politique pour les 18-35

Publié le 25 mai 2021 à 17 h 16
Auteur :
Martin Ross
ll y a très peu d’élus municipaux âgés entre 18 et 35 ans au Québec. En cette année électorale, afin d’inciter plus de jeunes à participer à la vie politique municipale, l’UMQ a choisi des personnalités expérimentées pour répondre aux questions des 18-35 ans qui hésitent encore à faire le saut dans ce palier de gouvernance.

Afin de favoriser la candidature de jeunes de 18 à 35 ans lors des prochaines élections municipales, L’Union des Municipalités du Québec (UMQ) lance «Ose le municipal». 17 mentors qui ont beaucoup d’expérience en politique vont répondre aux questions des jeunes, parmi eux, le sénateur Éric Forest.

Éric Forest, mentor, Ose le municipal-« Je suis tombé dans la marmite j’avais 27 ans comme conseiller municipal à Pointe-au-Père. Il y a de grands enjeux qui se jouent au niveau municipal, une municipalité, ce n’est pas uniquement de ramasser les poubelles, nettoyer les rues, s’assurer que l’eau soit claire dans nos robinets. Il y a beaucoup, beaucoup d’enjeux qui se jouent aujourd’hui au niveau municipal.»

La principale interrogation des jeunes? Le temps qu’il faut allouer aux différentes fonctions municipales.

Éric Forest, mentor, Ose le municipal-« La première question? Ça prend combien de temps? Et moi, je dis souvent, bon, comme conseiller, pas à temps plein. C’est la règle cinq, dix quinze. Un cinq heures de préparation à la réunion du conseil, un cinq heures de réunion comité plénier et un autre cinq heures qui peut être pour la participation à d’autres comités ou une certaine représentation d’évènements qui nous interpellent.
a
Le municipal est le premier palier décisionnel de gouvernance qui permet de changer et d’améliorer les politiques à l’endroit où l’on réside. Il faut aussi, entre autres, attirer de nouvelles familles pour pérenniser les services.

Éric Forest, mentor, Ose le municipal-« Pensons à l’environnement, pensons à toute la relève dans nos entreprises, dans nos organisations. D’avoir des communautés qui sont attractives, qui amènent chez-nous, de nouvelles familles pour prendre la relève dans nos organisations, c’est fondamental. Développement économique, immigration donc, au niveau municipal, c’est peut-être moins sexy que le provincial ou le fédéral mais il y a vraiment des décisions qui se prennent au niveau municipal qui font une différence dans le quotidien des gens.»

Présentement dans la province, il n’y a qu’un peu plus de 8% des élus municipaux qui sont âgés de 18 à 35 ans.

Éric Forest, mentor, Ose le municipal- « J’espère qu’on va franchir le cap des 10%. Moi, à l’époque, j’étais président de l’UMQ, j’avais fait une place autour du conseil d’administration à La Commission des jeunes. Soyons réaliste autour de 12%, soyons optimistes, autour de 18% ce serait merveilleux.»




« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok