Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Pétition pour qu’Ottawa réinvestisse pour protéger les berges

Publié le 11 juin 2021 à 16 h 40
Auteur :
Martin Ross
Kristina Michaud invite les citoyens à signer la pétition e-3360 pour qu’Ottawa mette en place un programme en matière de protection des berges du fleuve Saint-Laurent. Comme la situation se détériore d’année en année, le Fédéral doit prendre des mesures pour contrer l’érosion selon la députée d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia.

Kristina Michaud, députée, Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia-« L’érosion des berges c’est quelque chose qui nous touche directement que ce soit à Sainte-Flavie, Sainte-Luce, Matane, Matane-sur-Mer, toutes les municipalités qui sont sur le bord du fleuve ont eu des problèmes avec ça. On se rappelle en 2010 les grandes marées. Mais c’est des problèmes récurrents aussi et c’est des grands frais pour les municipalités. De voir que le fédéral ne fait pas nécessairement sa part sur cette question-là et bien c’est dérangeant.»

Le fédéral doit réactiver un programme de protection des rives.  Une mesure qui existait avant 1997. Kristina Michaud, députée, Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia-« En 1997 ils ont cessé ce programme-là et il y avait plusieurs installations qui avaient été mises un peu partout au pays et on n’a pas entretenu ça, un peu à l’exemple des ports de mer, des quais. Alors aujourd’hui avec cette pétition-là on leur rappelle que c’est important. Il faut travailler en amont. On peut travailler sur plusieurs fronts à la fois et c’est facile pour le gouvernement de ramener un programme qui existait déjà-là selon moi.»

Même s’il n’y a pas vraiment de problème de grandes marées dans la Baie-des-Chaleurs, chaque année la berge recule en raison des changements climatiques. 

Kristina Michaud, députée, Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia-« Dans la Baie-des-Chaleurs c’est un petit peu différent mais c’est quand même quelque chose qui se fait sentir partout en Gaspésie, partout aux Îles-de-la-Madeleine, je le voyais l’été dernier à quel point on recule, on voit également des groupes environnementaux avec peu de moyens financiers qui vont à chaque année, aller planter des élymes des sables, qui vont aller planter le long des berges toutes sortes de plantes qui peuvent aider mais, ça ne suffit pas, on a besoin d’avoir le gouvernement qui embarque et oui, c’est un problème en Gaspésie, autant qu’au BSL.»

Si vous souhaitez qu’Ottawa réinvestisse pour protéger les berges« C’est pourquoi on fait circuler cette pétition-là qui est déjà en ligne sur le site de la Chambre des Communes, vous pouvez aller la signer, c’est la e-3360, très facile à trouver, d’ailleurs je l’ai partagée sur ma page facebook.»







« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok