Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Plus de 200 000$ pour «Plaisir de lire en camp de jour» au BSL

Publié le 21 mai 2021 à 15 h 08
Auteur :
Martin Ross
« On a eu plus de 100 000$ en 2021 et c’est reconduit en 2022.- Éric Forest

Afin de favoriser le maintien des acquis scolaires en période estivale, les camps de jour bas-laurentiens offriront des activités ludiques en lecture. «Plaisir de lire en camp de jour» est mis en œuvre par COSMOSS BSL et différents partenaires grâce à un financement du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.

Éric Forest, président, COSMOSS BSL-« On a répondu à l’invitation du ministre Jean-François Roberge et COSMOSS en collaboration avec l’URLS, qui a beaucoup d’expertise avec les camps de jour, avec le Réseau des bibliothèques qui a déjà effectué un travail incroyable, ce qui nous permet de faire une transition entre une année scolaire qui a été très difficile pour les jeunes et la prochaines année scolaire.»

Plaisir de lire en camp de jour se traduira par l’embauche de 15 animateurs en lectures qui offriront des activités, dans le respect des consignes sanitaires. Ils seront accompagnés par l’Unité régionale de loisir et sport du BSL (URLS BSL). Ceux qui travailleront en milieu rural seront formés par le Réseau Biblio qui sélectionnera aussi les livres, tandis que COSMOSS formera ceux qui œuvreront dans les municipalités centrales.

Emma Savard, DG, COSMOSS BSL-« Chaque été, la majorité des élèves oublient une partie de ce qu’ils ont appris pendant l’année scolaire. Ceux qui n’ont pas accès aux livres pendant le congé estival reviennent à l’école à l’automne avec un retard plus important.

Jacques Côté, directeur, Réseau Biblio BSL-« Ces animateurs-là auront entre autres, le rôle d’animer des ateliers et de servir aussi de lien entre la bibliothèque municipale et les jeunes qui pourront emprunter des livres tout au cours de l’été. Le thème cette année est : La forêt enchantée. »
Lucille Porlier, directrice, URLS BSL-« On est très confiant de la réussite parce que nos municipalités et nos gestionnaires de camp de jour sont habitués d’accueillir, pendant la saison estivale, des ressources externes, ce sera des projets clé en main pour ces municipalités-là»

Chaque été plus de 5000 jeunes participent aux différentes activités offertes dans plus de 80 camps de jour au BSL. Avec le déconfinement graduel prévu par la santé publique, les organismes partenaires ont bon espoir d’atteindre les mêmes chiffres cet été. Martin Ross CFTF



« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok