Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Postes Canada : Employés débordés et convention échue

Publié le 2 juin 2020 à 16 h 32
Auteur :
Martin Ross
« Mon chiffre d’affaires pour la même période de l’année moi, c’est 80% à 100% de plus par rapport à l’année passée puis l’autre année avant.» - Danick Proulx

Sans convention collective depuis deux ans, les employés de Postes Canada sont aux prises avec une surcharge de travail. Depuis le début de la pandémie, ils traitent chaque jour un volume de colis qui se compare à celui de la période la plus achalandée de l’année, celle du temps des fêtes.

Danick Proulx, président STTP, section locale de Rimouski -«Dans le temps des fêtes c’est une période achalandée. Il y a de l’effectif puis, du surtemps qui est accordé plus facilement. Puis là, de la manière dont j’entendais parler, ce n’était pas la même procédure pour ces temps-ci.» La convention collective est présentement en arbitrage. Comme les pourparlers ont débuté avant la COVID-19, la charge de travail actuelle ne fera pas partie de l’entente prochaine qui devrait être dévoilée le 30 juin.

Danick Proulx, président STTP, section locale de Rimouski -«C’est hypothétique ce que je vais vous dire mais je pense qu’il est obligé d’aller avec ce qu’il avait dans les mains par rapport aux revendications. Peut-être que le gouvernement pourrait rajouter des choses par exemple.»

D’autant plus que les employés de Postes Canada doivent retourner de nombreux colis.

Danick Proulx, président STTP, section locale de Rimouski -«Quand on commande, souvent, quand c’est du linge, c’est pas la bonne grandeur ou des choses. Ça fait que j’ai autant de colis, que de colis régulier à maller.»

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok