Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Programmation estivale familiale au Musée régional

Publié le 9 juillet 2021 à 09 h 08
Auteur :
Martin Ross

S’il est vrai de dire que les musées ont souffert de la pandémie, leurs directions ont travaillé d’arrache-pied afin de mettre sur pied une programmation estivale adaptée à toute la famille. C’est le cas au Musée régional de Rimouski

Nathalie Dion, agente aux communications, Musée régional de Rimouski-«On a, pour l’occasion, aménagé sur le parvis à l’extérieur un espace pour les familles. Les gens peuvent venir passer une demi-journée, amener leur lunch, venir profiter de l’espace, de nos expositions, aller faire une activité de création à l’extérieur, retourner voir une autre expo à l’intérieur, tout est aménagé pour que les familles y trouvent leur compte.» 

Entrée en poste le 9 juin, la nouvelle directrice générale du Musée régional veut que l’art occupe de plus en plus d’espace à l’extérieur du bâtiment.  

Daisy Boustany, DG, Musée régional de Rimouski-« Son implantation dans l’espace public, son animation de l’espace public va être vraiment importante dans les prochains temps mais, évidemment, aussi tout ce qui se passe à l’intérieur du musée. D’avoir des expositions diversifiées qui permettent vraiment de rejoindre un maximum de public qui a aussi des intérêts différents et de tous âges.» 

Quatre expositions sont en cours à l’intérieur, dont une sur l’incendie qui a ravagé Rimouski en 1950. 

Daisy Boustany, DG, Musée régional de Rimouski-« Une première qui s’appelle Rimouski en flammes qui reprend les témoignages de personnes qui ont vécu ce grand évènement-là, historique, pour Rimouski et qui a été montée avec des photos d’archives aussi de la collection du musée et ça se poursuivra à l’automne avec un appel, si on veut, aux témoignages de personnes aînées.» 

Révérendes et laborieuses retrace pour sa part le parcours de la congrégation des sœurs du Saint-Rosaires. 

Daisy Boustany, DG, Musée régional de Rimouski-«On a repris des éléments de leur collection pour pouvoir un petit peu retracer la contribution sociale en fait de ces sœurs-là.» 

Nathalie Dion, agente aux communications, Musée régional de Rimouski-« Qui avaient pour mission vraiment d’éduquer la population donc, les sœurs des petites écoles. Tous les éléments éducatifs et tout ce qui a rapport à la vie en autarcie, à quel point les religieuses étaient débrouillardes.» 

«Pierre et Marie parmi les monstres» et «Le design graphique, ça bouge» sont les deux autres expositions intérieures au Musée régional de Rimouski. 

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok