Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Éliminé en quart de finale l’Océanic a grandi dans les séries

Publié le 12 mai 2021 à 17 h 13
Auteur :
Martin Ross
Défait 8 à 2 mercredi par les Foreurs, l’Océanic n’a pas à rougir de son élimination en quart de finale face à la meilleure formation au Québec. Les jeunes joueurs de l’équipe rimouskoise qui ont éliminé les Cataractes de Shawinigan en première ronde ont grandi dans ces séries, comme l’indique l’entraîneur-chef de Val-D’or.

Daniel Renaud, Entraîneur-chef, Foreurs de Val-D’Or- «Tout club qui réussit à éliminer Shawinigan en première ronde, c’est un adversaire de qualité. L’Océanic c’est une équipe qui s’est présentée pour compétitionner, c’est une équipe bien structurée.»

Serge Beausoleil, DG et Entraîneur-chef, Océanic de Rimouski-« Je parlais avec Alexis Loiseau, quand on a joué, il y a une dizaine d’années,  Alexis était un joueur de 17 ans, on s’est incliné dans le dernier match 8-0 contre Saint-John, Alexis n’avait même pas pu jouer contre ces gars-là. On en a 10 aujourd’hui qui jouaient contre les Foreurs de Val-D’or.»

Adam Raska pourrait revenir comme 20 ans l’an prochain, même s’il compte comme un joueur européen. Clip 3 Serge Beausoleil, DG et Entraîneur-chef, Océanic de Rimouski-« La venue de Raska après Noël a complètement transformé une équipe qui se faisait passer sur le corps à une équipe qui bataillait à chacun des matchs. On va évaluer toutes les options qui nous permettrait d’avoir un club plus compétitif l’an prochain.

Entretemps trois joueurs qui ont rendu de fiers services à l’organisation ont terminé leur carrière junior soit Creed Jones, le pistolois Anthony D’Amours et le capitaine louperivois Nathan Ouellet.

Nathan Ouellet, joueur de 20 ans Océanic de Rimouski-« Le hockey c’est ce que je fais depuis que je suis tout jeune, ça a fait partie de ma vie à part entière. Ça va être dur de tourner la page mais c’est que des bons moments puis des beaux souvenirs qui me viennent en tête aujourd’hui. Oui, c’est de la tristesse mais aussi beaucoup de fierté.»

Anthony D’Amours, Joueur de 20 ans, Océanic de Rimouski-« C’est la première fois que je me dis que je ne sais pas quand je vais remettre les patins la prochaine fois. Pour moi je me concentre sur ma carrière professionnelle qui est mécanicien industriel. Dans les prochains jours ça va peut-être plus frapper mais pour l’instant je n’y pense pas trop.»

Serge Beausoleil, DG et Entraîneur-chef, Océanic de Rimouski-« D’amours et Ouellet notre capitaine c’est deux gars extraordinaires qui ont donné tout ce qu’ils pouvaient donner à l’organisation, autant sur la patinoire qu’à l’extérieur en étant impliqués de toutes les façons possibles au niveau humanitaire, en étant des élèves et des athlètes de haut niveau avec des moyennes de plus de 90%, ils ont reçu plusieurs bourses, plusieurs prix, c’est des modèles pour les jeunes. Ça nous rend fiers mais triste en même temps parce qu’on est déçu de les voir quitter.»




« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok