Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Un rêve réalisé grâce à l’obtention des Jeux du Québec

Publié le 24 septembre 2021 à 15 h 17
Auteur :
Martin Ross
«Pour moi, c’est vraiment un rêve qui devient réalité.»- Mégan Vallée
La ville de Rimouski a procédé jeudi à l’inauguration de la nouvelle piste d’athlétisme. Une construction qui s’est échelonnée sur deux ans au coût total de 4M$.

Marc Parent, maire de Rimouski-« Rimouski n’aurait pas pu obtenir les Jeux du Québec, n’eut été de l’engagement formel de la ville de Rimouski d’avoir une piste d’athlétisme, c’était un incontournable.»

Chantale Pilon, DG, 57e finale des Jeux du Québec, Rimouski 2023-« Avec le Fonds de soutien au niveau des Jeux du Québec, il y a un 5M$ qui est remis au comité organisateur, à la ville hôtesse pour l’amélioration d’infrastructures.»

De ce montant 3.6M$ ont été appliqués pour la nouvelle infrastructure et 400 000$ de la ville pour la construction du bâtiment de services. Grâce à un partenariat privé, elle est nommée «Piste d’athlétisme Miralis».

Le propriétaire de l’entreprise est un double médaillé des Jeux du Québec en athlétisme.

Daniel Drapeau, double médaillé des Jeux du Québec, propriétaire de Miralis-« J’ai fait du pentathlon en 89 puis du saut en longueur en 91. C’est tellement plus plaisant de courir là-dessus. Je me souviens quand on était jeune, nous, on avait juste hâte d’aller courir sur une piste d’athlétisme qui ressemble à celle-là. Puis, ça va encourager les jeunes à courir.»

Mégan Vallée du Club d’athlétisme Coubertin devrait participer aux Jeux du Québec qui se tiendront du 21 au 29 juillet 2023. Cette spécialiste du 800 mètres décrit parfaitement les sentiments qui habitent les athlètes du Club Coubertin.

Mégan Vallée, spécialiste du 800 mètres, Club d’athlétisme Coubertin de Rimouski-« J’y ai rêvé longtemps à cette piste d’athlétisme là, là. Ça va vraiment être bénéfique pour nous. Ça fait que je pense que le club pourrait vraiment être d’accord avec moi qu’on est tous fébriles et très contents de cette installation-là. J’espère que je vais pouvoir participer aux Jeux du Québec dans ma région et sur ma belle piste.»
Entretemps, il reste encore des postes à combler au sein du Comité organisateur de la 57ème finale des Jeux du Québec.

Chantale Pilon, DG, 57e finale des Jeux du Québec, Rimouski 2023-« On a un organigramme qui compte plus de 55 postes à combler donc, qui vont être comblés en grande partie cette année et l’année prochaine et 2500 bénévoles puis, on accueille tout le monde à bras ouverts.»




« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok